Aller au contenu
Chronique politique de Jonathan Trudeau

Northvolt: «Peut-on admettre qu’il y a du bien dans ce projet?»

Northvolt: «Peut-on admettre qu’il y a du bien dans ce projet?»
La chronique politique de Jonathan Trudeau / Cogeco Média

Lors de sa chronique politique à l’émission de Paul Arcand, jeudi, Jonathan Trudeau revient sur le dossier Northvolt, qui ne cesse de faire parler les citoyens et les politiciens.

Cette multitude de réactions était prévisible, selon le chroniqueur, qui constate que l'aveu du ministre de l’Environnement, Benoit Charette, a donné d'énormes munitions aux partis de l’opposition et aux opposants du projet.

«La teneur des réactions prouve une fois de plus que le gouvernement du Québec aurait dû le dire depuis des lunes. À l’interne, la Coalition avenir Québec discutait depuis un bon moment de la nécessité de dire publiquement que Northvolt ne viendrait pas au Québec s'il y avait un BAPE. […] Désormais, ça fait l’affaire de tous les détracteurs du projet. […] Je n’ai aucun problème à dire que le gouvernement n’a pas été assez transparent. Il a même nui à son partenaire Northvolt. Mais, peut-on prendre un pas de recul en admettant qu’il y ait du bien dans ce projet?» 

Le chroniqueur traite de certains commentaires de personnes d’influence, qui lui paraissent exagérés.

Autres sujets abordés :

  • Comment avancent les négociations entre le gouvernement Legault et la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ)? Ce syndicat représente massivement les infirmières.
  • Remplacement de la toile du Stade olympique : de nouvelles informations seront visiblement partagées ce jeudi.
Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

«On a beaucoup planifié et la communication était constante»
«On connaissait la vedette, mais on ne connaissait pas le gars»
«Ce qui me fait peur, c'est l'idée de soumettre la Justice à la présidence»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Balados du dimanche
En direct
En ondes jusqu’à 20:00