Aller au contenu
Grâce à Tanya Lapointe et Denis Villeneuve

Un cinéphile du Saguenay a visionné «Dune: Part Two» avant de mourir

Un cinéphile du Saguenay a visionné «Dune: Part Two» avant de mourir
Cette image publiée par Warner Bros. Pictures montre l'acteur Timothee Chalamet dans une scène de «Dune : Part Two». / Niko Tavernise/Warner Bros. Pictures via AP

Un cinéphile en fin de vie a réalisé son rêve en voyant Dune: Part Two avant de mourir.

L'homme avait exprimé un souhait, à savoir visionner le second volet de la saga cinématographique Dune, réalisé par Denis Villeneuve.

Le problème: il n’était pas certain de pouvoir assister à une représentation en salle du film... 

Finalement, l’homme a eu la chance de voir le long-métrage, dans son lit en maison de soins palliatifs. 

Cette histoire a été abondamment partagée sur Facebook depuis quelques jours, explique la chroniqueuse Catherine Brisson lors de l'émission de Paul Arcand, lundi.

«Josée Gagnon, cofondatrice de Clowns thérapeutiques Saguenay, a eu un coup de cœur pour un homme en fin de vie… En discutant avec lui de ses passions, elle a appris qu’il aurait aimé voir la deuxième partie de Dune avant de mourir. Elle a lancé une bouteille à la mer sur Facebook en janvier… Finalement, elle a rapidement été mise en contact avec la productrice Tanya Lapointe et le réalisateur Denis Villeneuve. [...] L'homme est décédé quelques jours après le visionnement.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Catherine Brisson

La série Netflix «Mon petit renne»: tirée d'une historie vraie
«J'ai pris tous ces trésors cachés et je les ai rassemblés sur un album»
Paul Arcand offrira son contenu sur nos plateformes numériques dès l'automne

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00