Aller au contenu

Deux ans de conflit en Ukraine: la Russie a l'avantage

Deux ans de conflit en Ukraine:  la Russie a l'avantage
Jean-François Lépine / Cogeco Média

Deuxième anniversaire de l'invasion russe en Ukraine: deux  perceptions complètement différentes sur le terrain.

À l'occasion de sa chronique vendredi matin au micro de Paul Arcand, écoutez Jean-François Lépine aborder le conflit qui, selon de nombreux observateurs, est à l'avantage de la Russie, avec la prise de contrôle de la ville d'Avdiïvka.

Il aborde aussi toute la pression que subit le président ukrainien Volodymyr Zelensky et l'absence d'opposition en Russie du côté de Vladimir Poutine.

Il traite également de l'économie russe qui est en pleine expansion en raison des efforts de guerre et de l'exportation de pétrole à la Chine et à l'Inde.

Taïwan

Il revient par ailleurs sur la question de l'invasion potentielle de Taïwan par la Chine, alors que l'aide des États-Unis envers l'Ukraine est l'objet de toutes les observations sur la scène internationale.

La détérioration de la situation en Ukraine et les nombreuses critiques des parlementaires américains face à l'aide internationale fournie par les États-Unis pourraient éventuellement aider la Chine dans son désir de réunifier Taïwan à son territoire selon le chroniqueur.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

«Un peu comme un médecin de famille» -Christine Laliberté
«On a beaucoup planifié et la communication était constante»
«Ce qui me fait peur, c'est l'idée de soumettre la Justice à la présidence»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Balados du dimanche
En direct
En ondes jusqu’à 20:00