Aller au contenu

Une rénovation qui permettra au Parc olympique de se projeter dans l'avenir

Une rénovation qui permettra au Parc olympique de se projeter dans l'avenir
La ministre du Tourisme, Caroline Proulx et le président-directeur général du Parc olympique, Michel Labrecque. / Ryan Remiorz / La Presse Canadienne

Le gouvernement du Québec a annoncé un projet de nouveau toit et d'un nouvel anneau technique pour le Stade olympique à Montréal, lundi. Un projet qui coûtera 870 millions de dollars et qui prendra quatre ans à être réalisé.

L’entente avec le consortium Pomerleau-Canam prévoit un prix cible et que les éventuels coûts supplémentaires seront partagés entre le gouvernement et le consortium, C'est du moins ce qu'affirme la ministre du Tourisme en début d'entretien avec Paul Arcand, mardi.

C’est une structure légère en acier bordée d’un cerceau de verre translucide qui remplacera la toile actuelle. Elle permettra à la lumière de pénétrer dans l’enceinte du Stade. L’anneau technique, actuellement en béton, sera remplacé par un tube d’acier.


Écoutez la ministre du Tourisme, Caroline Proulx et le président-directeur général du Parc olympique, Michel Labrecque, aborder avec Paul Arcand la question des rénovations majeures qui sont nécessaires au stade.


M. Labrecque souligne que cette première phase de travaux majeurs sera suivie par d'autres étapes, dont la sonorisation et l'acoustique pour lesquels des sommes ont déjà été provisionnées.

Abordant la possibilité que des équipes de sport professionnel - comme les Alouettes de Montréal ou le CF Montréal - s'installent à temps plein au Stade olympique, Mme Proulx et M. Labrecque soutiennent qu'ils auront assurément des discussions avec tous les intervenants pour qu'à long terme on soit en mesure de remettre Montréal sur la liste des grands événements internationaux et qu'un ou des clubs puissent y élire domicile.

Et la démolition?

On revient aussi sur la possibilité de démolir l'ensemble de la structure qui n'a jamais été une réelle solution. Une démolition bloc par bloc aurait coûté au moins deux milliards de dollars en plus de causer divers problèmes dans la métropole.

La clé sera ensuite d'entretenir la structure et d'investir chaque année pour le moderniser, selon Michel Labrecque. Un coût avoisinant 40 millions de dollars par année.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

«La grande qualité de Paul, c'est de nous permettre d'être nous-même»
«Je suis vraiment fier d'avoir porté le même chandail que toi» -Martin McGuire
«Jamais je n'aurais cru faire de la radio avec Paul Arcand» -Nathalie Normandeau

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Balados du dimanche
En direct
En ondes jusqu’à 20:00