Aller au contenu

Le livre «Nous les autres» de Toula Drimonis

Le livre «Nous les autres» de Toula Drimonis
Les grandes entrevues de Paul Arcand / Cogeco Média

Le nouvel ouvrage de Toula Drimonis, «Nous les autres», vient de paraître aux Éditions Somme toute. Il pose un regard actuel sur la xénophobie, l’ethnonationalisme et la peur de l’autre menant à la discrimination, au préjugé selon lequel les immigrants constituent une nuisance.

Écoutez Toula Drimonis, chroniqueuse, écrivaine et journaliste, aborder le sujet au micro de Paul Arcand.

Elle a écrit sur la politique, la justice sociale et les enjeux féministes pour le compte de médias nationaux et internationaux.

Elle a travaillé à la télévision, à la radio et pour des médias écrits dans trois langues (français, anglais, grec).

«Quand les gens qui vont lire le livre, ils vont comprendre à la fin que ça n'existe pas vraiment un “nous”, puis un “autre”. Mais souvent, dans le discours anti-immigration, on voit la création d'un autre pour expliquer le nous. C'est vraiment intéressant. Comment ça se fait? Parce que nous sommes tous l'auteur de quelqu'un d'autre, puis nous sommes tous le nous ici. J'ai trouvé cette façon de parler de nous vers l'autre intéressant pour expliquer plein de choses sur l'immigration, les micros agressions, la xénophobie, comment c'est dur pour les premières générations de s'intégrer toutes sortes de choses.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

Un chandail rose pour sensibiliser la population à l’intimidation
Funérailles de Navalny: «Il y a certainement un mot d'ordre qui a été passé»
«S'il fait pas ça, il va vivre aux crochets de l'état» -Paul Arcand

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
La nuit en direct
En direct
En ondes jusqu’à 03:00