Aller au contenu

Une petite révolution s’opère en gériatrie sociale

Une petite révolution s’opère en gériatrie sociale
Une personne âgé qui a besoin d'âge. / Getty Images

On a souvent entendu parler de pédiatrie sociale, notamment grâce à la Fondation du Dr Julien… mais la gériatrie sociale fait rarement les manchettes.

Pourtant, une petite révolution s’opère auprès de la population vieillissante pour combler les failles du système qui ne parvient pas à répondre adéquatement aux besoins.

C’est le point de vue de l'nvité de l'animateur Patrick Lagacé, le Dr Stéphane Lemire que l'ont pourrait le surnommer le père de la gériatrie sociale au Québec.

«L'idée de départ de la gériatrie sociale, c'est vraiment d'amener l'expertise du gériatre dans la communauté autant que possible. Ç'a été ça le point de départ. Mais au final, le modèle de gériatrie social actuel tourne autour d'une structure pour faciliter le repérage des situations problématiques, donne accès aux gens qui font le repérage, donne accès à des navigateurs. Ces navigateurs-là ont accès ensuite à toute une panoplie d'organismes ou des cliniciens, indépendamment des besoins.

«Ces gens sont à l'extérieur du système de santé. La gériatrie sociale, au fond, c'est une approche qui vient lier le clinique et le communautaire. Mais l'idée d'être présent dans les organismes qui donnent déjà des services, comme par exemple les entreprises d'économie sociale en aide à domicile, c'est que ces organismes-là sont déjà dans la vie de dizaines de milliers de personnes. Au Québec, c'est 100 000 aînés qui bénéficient des services des entreprises d'économie sociale. C'est beaucoup de monde. Puis ces gens-là ont déjà demandé de l'aide. On n'a pas besoin de les de courir après eux autres.»

On écoute le Dr 

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Patrick Lagacé

Le rêve du Québec de demain doit-il être celui qu'il était dans le passé?
Le pari de Nikki Haley
«Je suis avant tout un humaniste, avant d'être un patriote» -Régis Labeaume

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les meilleurs moments
En direct
En ondes jusqu’à 04:30