Aller au contenu

La FSQ-CSQ rejette l’entente sectorielle en santé

La FSQ-CSQ rejette l’entente sectorielle en santé
Une professionnelle de la santé qui est épuisée / FangXiaNuo / Getty Images

Une première fédération syndicale en santé au Québec rejette une proposition de règlement et entend retourner négocier les conditions de travail de ses membres.

Une cinquantaine de représentants du Conseil fédéral de la Fédération de la santé du Québec, affiliée à la Centrale des syndicats du Québec (FSQ-CSQ), membre du Front commun, ont rejeté à 98%, au cours des derniers jours, l’entente sectorielle intervenue le 24 décembre dernier, 

Écoutez la présidente de la ​Fédération de la santé du Québec ​(FSQ-CSQ), Isabelle Dumaine, aborder ce rejet au micro de Paul Arcand.

«On parle des conditions de travail reliées aux infirmières, infirmières auxiliaires et au final aux thérapeutes que nous représentons. [...] On avait quand même réussi à bonifier la proposition initiale de la partie patronale. On avait aussi fait des gains dans d'autres secteurs. Mais que voulez-vous, notre délégation a jugé que ce n'était pas suffisant.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

«J’ai été collègue de Paul et je suis maintenant sa victime» -Bernard Drainville
«C'est la dernière de Puisqu'il faut se lever avec Paul Arcand!» -Alain Crête
«C'est Roland Barbier qui m'a fait comprendre le rôle du communautaire»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00