Aller au contenu
Sécurité des palais de justice

Le «ping-pong» entre les ministères de la Justice et de la Sécurité publique

Le «ping-pong» entre les ministères de la Justice et de la Sécurité publique
François Bonnardel, ministre de la Sécurité publique du Québec / Jacques Boissinot / La Presse Canadienne

La question de la sécurité dans les palais de justice demeure entière, trois jours après l’attaque au couteau ayant blessé gravement un interprète judiciaire au palais de justice de Longueuil.

Plusieurs professionnels du milieu judiciaire réclament, certains depuis longtemps, que des mesures de sécurité supplémentaires soient déployées à travers les palais de justice de la province.

Écoutez le ministre de la Sécurité publique du Québec, François Bonnardel, aborder avec Paul Arcand les mesures qui peuvent être mises en place pour assurer la sécurité des salles de cour du Québec et le jeu de ping-pong que semble se livrer son ministère et celui du ministre de la Justice, Simon Jolin-Barrette.

«On comprend l'importance, on comprend la situation des procureurs, des juges. Puis ce n'est pas des enfants de chœur dans la majorité des cas dans les palais de justice. J'en suis très, très, très conscient. J'ai parlé à Simon à 7h05 ce matin de la situation. On se parle souvent sur ce sujet, sur cette problématique. Puis Simon prend la situation au sérieux, comme moi, puis on va le régler. [...] Je ne vous dirai pas ce qu'est le sujet de notre discussion, mais on prend la situation au sérieux pour vrai.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

«Derrière les faits divers, ce sont pour moi des faits de société»
Le mot de la fin de Paul Arcand: «Je vais continuer de m'indigner...»
«Il faut que tu restes le même gars que tu es» -Paul Arcand

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
La nuit en direct
En direct
En ondes jusqu’à 03:00