Aller au contenu

Effets néfastes de la grève: moins de signalements à la DPJ

Effets néfastes de la grève: moins de signalements à la DPJ
Les classes sont vides... les signalements à la DPJ sont en baisse / Carbonero Stock / Moment / Getty Images

La grève en éducation a un effet important sur les enfants qui font face à certaines difficultés, que ce soit des problèmes d’apprentissage ou des problèmes à la maison qui seraient normalement signalés à la DPJ par des enseignants, par exemple.

Écoutez Camil Bouchard, docteur en psychologie, auteur d’Un Québec fou de ses enfants, au micro de Louis Lacroix. 

Selon La Presse, depuis trois semaines, le nombre de signalements a drastiquement chuté: c'est -38% en Outaouais, -35% dans la région de la capitale nationale et -25% à Montréal.

«Nous assistons essentiellement au même phénomène qu'on a observé durant la pandémie où il y avait eu une baisse à ce moment-là des signalements d'enfants à la DPJ», dit le spécialiste. 

«Tout simplement parce que dans l'univers des enfants, il manque des adultes significatifs, ce que j'appelle, moi, des sentinelles qui peuvent éventuellement détecter chez des enfants des états de détresse, des états de négligence, des états d'abus. Par exemple, des enfants qui ne sont pas habillés convenablement pour le climat, des enfants qui ont faim, qui arrivent à l'école dans une extrême fatigue, qui ont des grands problèmes, des réactions émotives disproportionnées par rapport aux événements qui se présentent, qui ont des blessures suspectes, qui manquent de soins, ou alors dans les soins de santé, sont mal suivis ou qui carrément sont absents de l'école pour aucune raison valable. Tout ça, ça contribue à protéger l'enfant d'une certaine façon, parce que la sentinelle, les profs en particulier, connaissent bien leur enfant et peuvent détecter ce type de situation.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Louis Lacroix

Santé mentale: «On paie encore le prix de la désinstitutionnalisation»
«Obtenir des idées de la composition du système solaire à ses débuts»
Comment expliquer le succès de la Ligue professionnelle de hockey féminin?

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Même le week-end
En direct
En ondes jusqu’à 11:00