Aller au contenu

90% des PME ayant eu recours à l'aide d'urgence n'ont toujours pas remboursé

90% des PME ayant eu recours à l'aide d'urgence n'ont toujours pas remboursé
Des baristas au travail. / Getty images/shapecharge/E+

Les chambres de commerce du Québec emboîtent le pas et demandent au gouvernement fédéral de donner plus de temps aux entreprises qui n'ont toujours pas remboursé les prêts et qui devront le faire dans exactement un mois. Et ça pourrait avoir bien sûr une incidence sur la survie de plusieurs entreprises. 

Écoutez Charles Milliard, PDG de la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ), au micro de l’animateur Louis Lacroix.

Selon ce dernier, 183 000 entreprises au Québec qui ont eu recours aux comptes d'urgence dans les dernières années et seulement 10%, selon les derniers chiffres, ont déjà remboursé.

«Et 80% des entreprises qui ont fait cette demande-là sont des restaurateurs. Alors, vous comprendrez que ça met en péril un secteur d'activité qui est névralgique. Oui, au centre-ville de Montréal, mais aussi dans nos rues principales et dans nos cœurs de villages un peu partout au Québec.»

La Fédération des chambres de commerce du Québec propose un report additionnel d’un an. 

«Mais je vous dirais que tout report sera le bienvenu parce que ça va faire la différence pour des dizaines de milliers d'entreprises», insiste-t-il.

«Écoutez, moi, je me fais parler constamment de ça. Cet automne, j'ai eu l'occasion de me promener un peu partout au Québec. Les gens me parlent en région de trois crises principales: la crise du logement, la crise des médias régionaux et la crise des liquidités dans les PME.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Louis Lacroix

Santé mentale: «On paie encore le prix de la désinstitutionnalisation»
«Chaque investissement en éducation est une avancée!» -Nathalie Normandeau
Comment expliquer le succès de la Ligue professionnelle de hockey féminin?

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00