Aller au contenu

Devrait-on abaisser le taux d'alcool au volant de .08 à .05?

Devrait-on abaisser le taux d'alcool au volant de .08 à .05?
L'actualité décortiquée par Geneviève / Cogeco Média

Devrait-on abaisser le taux d'alcool au volant de .08 à .05? 60% des Québécois disent oui selon les Coops de l'information.

Écoutez Geneviève Pettersen parler avec Luc Ferrandez de cette proposition d’abaisser le taux d’alcool au volant.

«Moi j'irais plus loin que ça. Moi ça serait tolérance zéro. Il n'y en a pas d'alcool au volant comme dans pas une maudite goutte.»

«Même la santé publique demande au gouvernement d'abaisser cette norme-là, puis de faire comme ailleurs. La CAQ, moi, je trouve qu'ils ont raté une belle occasion de faire un changement qui aurait été positif», soutient-elle. 

«On a eu un rapport d'un coroner qui parlait d'un événement qui s'était passé en 2021 dans le coin de Drummondville, la mort de Stéphanie Houle, qui était passagère dans un véhicule qui a été percuté par quelqu'un qui était en état d'ébriété. Puis le coroner l'écrivait dans son rapport: pourquoi on est la seule province à être anachronique? Alors que la preuve est faite que si tu baisses le taux acceptable automatiquement dans les deux années qui suivent, tu as drastiquement une chute des collisions qui sont dues à l'alcool au volant, c'est prouvé.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Geneviève Pettersen

«Les friperies vivent un nouvel âge d'or au Québec» -Luc Ferrandez
«Comment ça se fait que les banques laissent les jeunes s'endetter autant?»
«Si Israël perd le pilier égyptien, toute sa géostratégie est remise en cause»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En direct
En ondes jusqu’à 18:30