Aller au contenu
La réduflation touche les bonbons d'Halloween

«Les bonbons ont rapetissé comme pas à peu près!» -Sylvain Charlebois

«Les bonbons ont rapetissé comme pas à peu près!» -Sylvain Charlebois
Un enfant et des bonbons d'Halloween / Getty images/Onfokus /E+

De moins en moins de bonbons dans les emballages. La réduflation touche maintenant les friandises pour Halloween. Ce phénomène consiste à en mettre moins dans les sacs, les emballages ou dans les boîtes des produits, mais de vendre le produit au même.


Écoutez Sylvain Charlebois, directeur scientifique du Laboratoire de sciences analytiques en agroalimentaire à l’Université Dalhousie, au micro de l’animateur Paul Arcand qui explique que les bonbons sont vendus dans de plus petits formats cette année.


Cette réduction serait en raison du coût du sucre. Le prix du sucre est à son point le plus élevé depuis 2011.

De plus, le cacao est à un sommet en 44 ans. La dernière fois qu'on a vu le cacao, au prix qu'on le voit actuellement, c'est en 1979.

Ajoutons à cela une grève à l'usine de Rogers à Vancouver, qui nuit à la production.

«Le désavantage que les manufacturiers ont avec les bonbons d'Halloween, c'est qu'on les voit apparaître pour quelques semaines durant l'année. Ils disparaissent et quand ils reviennent, c'est là qu'on s'aperçoit que le chocolat fondu, les roquettes, ont fondu, les M&M ou les Reese’s. C'est incroyable!»

«Les bonbons ont rapetissé comme pas à peu près!»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

Retour à la normale pour les camps de vacances
«Comme les grands artistes, (Gérard Depardieu) est paradoxal!» -Régis Labeaume
Christian Dubé accuse les médecins de famille de prendre les patients en otage

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les grands titres
En direct
En ondes jusqu’à 05:30