Aller au contenu
Commission Normandeau-Ferrandez

Devrait-on imposer des immatriculations aux utilisateurs des pistes cyclables?

Devrait-on imposer des immatriculations aux utilisateurs des pistes cyclables?
La commission Normandeau-Ferrandez / Cogeco Média

Il n’est pas rare de croiser des trottinettes, des planches à roulettes, des scooters électriques, des piétons et des vélos en même temps sur les pistes cyclables et la cohabitation n’est pas toujours facile entre tous ces utilisateurs. Devrait-on imposer des immatriculations, comme on le fait aux automobilistes pour les utilisateurs des pistes cyclables?

Écoutez les commissaires Nathalie Normandeau et Luc Ferrandez aborder le tout au micro de Paul Arcand.

Pour Luc Ferrandez, c’est un gros non... mais un petit oui. Il souligne qu’il serait lui-même prêt à payer, mais que pour la majorité des cyclistes, le vélo n’est qu’un déplacement occasionnel.

«Mettre une immatriculation sur tous les véhicules à moteur, je suis pour, mais pas les vélos! [...] On ne peut pas s’immatriculer pour prendre son vélo six fois par année!»

De son côté, Nathalie Normandeau, il serait bienvenu de faire contribuer tous les utilisateurs des réseaux de pistes cyclables.

«C’est beau la mobilité active, c’est beau les déplacements actifs, mais à un moment donné, la capacité de payer de nos villes étant limitée, je pense qu’on est rendus là.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

Zones inondables: «Ça va prendre en otage les citoyens» -Alain Goyette
Moi... et l'autre : «J'ai senti que j'avais une mission» -Kim Lévesque-Lizotte
Malgré des déboires, les Montréalais seront-ils indulgents avec leur mairesse?

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les amateurs de sports
En direct
En ondes jusqu’à 00:00