Aller au contenu

Gros malaise au conseil général du Parti libéral ce week-end

Gros malaise au conseil général du Parti libéral ce week-end
Les chroniques politiques / Cogeco Média

Le Parti libéral du Québec tenait son conseil général à Drummondville ce week-end et notre collègue Jonathan Trudeau se trouvait sur place hier.

Écoutez-le aborder avec Paul Arcand les détails de l'événement, alors que le comité de relance du parti a finalement remis son rapport.

«Force est de constater que les militants ont apprécié l'exercice [...] je ne suis pas certain que ce soit un document aussi fort et phare que certains le prétendent.»

Il revient aussi sur le malaise entourant le député Frédéric Beauchemin qui s'est présenté malgré son expulsion du caucus libéral, alors que la tension était palpable.

Il aborde aussi les premiers détails de la course à la chefferie du parti qui devrait se tenir au printemps 2025. Il souligne que la commission jeunesse aura un poids de 33% lors du vote de la chefferie.

À noter qu'on revient aussi en ouverture sur les 99 comtés remportés par Robert Bourrassa en 1985, une réalité qui est bien différente de celle dans laquelle se trouve le parti aujourd'hui.

Une facture plus élevée pour les Canadiens et les gens de l'étranger

Jonathan revient aussi sur l'augmentation annoncée par la CAQ de la facture pour les étudiants du reste du pays et de l'étranger qui ne fait pas l'unanimité et qui aura des impacts significatifs sur certaines universités selon le chroniqueur.

«Je trouve aussi qu'on a mal évalué les impacts sur certains établissements et j'ai particulièrement en tête l'Université Bishop's qui en ce moment lève le bras puis dit: "Un instant, ça va avoir des impacts catastrophiques."»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

La bourse va bien en ce moment!
Paul Arcand explique les raisons de son absence
Bernard Drainville et la chanson qui n'en finit plus

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Bonsoir les sportifs
En direct
En ondes jusqu’à 00:00