Aller au contenu

Sommet des pays du G-20 : aucune mention de l'invasion de l'Ukraine

Sommet des pays du G-20 : aucune mention de l'invasion de l'Ukraine
Jean-François Lépine / Cogeco Média

Le Sommet des pays du G-20 s’est terminé en fin de semaine en Inde avec peu de résultats, mais surtout une déclaration commune qui n’a pas fait mention de l’invasion de l’Ukraine par la Russie, un conflit qui est pourtant au coeur des problèmes mondiaux actuels; un recul marqué par rapport à la même rencontre il y a un an à Bali.

Écoutez le chroniqueur Jean-François Lépine aborder avec Paul Arcand ce que cela nous révèle sur l’évolution des alliances politiques dans le monde.Il souligne que le Secrétaire général de L’ONU a parlé d’une famille politique dysfonctionnelle face aux grands enjeux mondiaux... et avec raison.

«Il y a un an, le G-20 avait condamné ouvertement l’invasion de l’Ukraine par la Russie: "Le G-20 déplore dans les termes les plus fermes, l’agression de la Fédération de Russie contre l’Ukraine et demande son retrait complet et inconditionnel du territoire''. Cette année, la Russie n’a même pas été mentionnée.»

On aborde le recul de l'Ukraine dans les appuis internationaux.

Jean-François explique aussi que la Chine et la Russie, dont les présidents n’étaient pas présents, ont fait des pressions sur le premier ministre de l'Inde, Narendra Modi.

Le sommet a donc illustré les nouvelles tendances géopolitiques mondiales: une perte d’influence des pouvoirs traditionnels comme les États-Unis et l’Europe, les tensions Chine-Inde, qui divisent l’Asie, et la résilience de l’influence russe. 

Un partenariat avec le Vietnam pour Joe Biden 

Jean-François aborde aussi la signature d'un nouveau partenariat stratégique avec le Secrétaire général du Parti communiste du Vietnam, par le président Joe Biden après le G-20; une évolution importante compte tenu du passé entre ces deux pays. 

La visite qui a d'ailleurs été critiquée aux États-Unis même par des démocrates qui reprochent au président américain de ne pas exiger du gouvernement vietnamien des changements en matière de droits de l’homme.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

De la neige dans certaines régions au cours des prochains jours?
«Ça va prendre un miracle pour permettre à Monsieur Legault de se relever»
35e édition des FrancoFolies: clins d'oeil à Guy Latraverse et Karl Tremblay

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
La nuit en direct
En direct
En ondes jusqu’à 03:00