Aller au contenu
Négociations dans le secteur public

«C'est pas une mascotte le premier ministre...» -Magali Picard

«C'est pas une mascotte le premier ministre...» -Magali Picard
Magali Picard, présidente de la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec / La Presse Canadienne

On imaginait que les négociations dans le secteur public allaient être difficiles, mais le ton se durcit entre les syndicats et le gouvernement.

Dès la semaine prochaine, les 420 000 membres de la CSN, de la CSQ, de la FTQ et de l’APTS vont tenir des assemblées générales pour se doter d'un mandat de grève.


Écoutez la présidente de la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec, Magali Picard, aborder avec Paul Arcand l'inaction du gouvernement, alors que rien n'a avancé.


La présidente se questionne tout d'abord à savoir si les faibles offres du gouvernement ne sont pas un reflet que les travailleuses sont principalement des femmes.

On aborde la question de la rémunération, mais aussi des conditions de travail.

«J'aimerais vous dire que l'eau bouille et qu'on sent qu'on est prêt à passer vers une entente de principe... Pas du tout! La vérité, monsieur Arcand, c'est qu'il ne s'est rien passé depuis que je suis venue vous voir la dernière fois.»

Elle explique qu'elle a eu des discussions avec Sonia LeBel, mais qu'elle aimerait que le premier ministre démontre de la hauteur dans les négociations.

«Je regarde notre premier ministre et [...] je le trouve très maladroit. J'écoutais ce matin son "quick" "quick" de fromage et il y aura pas de la bête bleue pour tout le monde. Et c'est pas une mascotte le premier ministre... c'est grave ce qui se passe.»

On aborde aussi la question de la rétention du personnel et le rappel des employés à la retraite.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

«Je ne peux pas croire ce que j'ai vu!» -Sophie Grégoire Trudeau
Réduflation: «Une arnaque au vu et au su des gouvernements» -Nathalie Normandeau
«Je suis en train d'assister au déclin de notre société» -Frédéric Labelle

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les amateurs de sports
En direct
En ondes jusqu’à 00:00