Aller au contenu
Négos et grève des profs à venir?

«Les syndicats chialeux, ça fait 20 ans qu'ils disent qu'on s'en va là»

«Les syndicats chialeux, ça fait 20 ans qu'ils disent qu'on s'en va là»
Paul Arcand / Cogeco Média

En se fiant aux nombreux courriels qu'il a reçus dernièrement, l'animateur Paul Arcand soutient qu'il y a «pratiquement autant de solutions que de professeurs au Québec» quand il est question de trouver des réponses aux problèmes en éducation.

À quelques jours de la rentrée scolaire, les syndicats maintiennent la pression sur le gouvernement Legault et insistent que la grève n’est pas un objectif en soi, mais plutôt un «outil» qu’ils utiliseront pour obtenir ce qu’ils veulent au terme des négociations en cours.


Au micro de Paul Arcand, écoutez Éric Gingras, président de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ).


«Bien souvent, on présente quelque chose et on ne répond pas. On ne peut pas simplement avoir travaillé sur les priorités du gouvernement: aide à la classe, la fameuse souplesse... D'un autre côté, lorsque nous on propose des choses qui vont impliquer bien souvent l'investissement en argent. Mais, de se faire répondre "On ne peut pas aller là". Pourtant, il faudra aller là. [...] Présentement, on est devant un mur en éducation et les syndicats chialeux, ça fait 20 ans qu'ils disent qu'on s'en va là.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

Le slogan «All eyes on Rafah» devient viral sur les réseaux sociaux
«Une possible pénurie d'eau à l'échelle de la bande de Gaza»
«Il ne faut pas perdre le modèle des RPA» -Luc Ferrandez

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
L'effet Normandeau
En direct
En ondes jusqu’à 12:00