Aller au contenu
Accusations en Géorgie

Trump: «On est à peu près dans les similitudes avec Al Capone»

Trump: «On est à peu près dans les similitudes avec Al Capone»
L'ex-président Donald Trump / AP Photo/Seth Wenig

Donald Trump a été formellement accusé avec 18 autres personnes d’avoir pratiquement dirigé une organisation criminelle pour garder le pouvoir aux États-Unis, à la suite de l’élection présidentielle de 2020. 

L'ancien président des États-Unis a fait l'objet d'une quatrième série d'accusations criminelles quand un grand jury de Géorgie a publié un acte d'accusation détaillé indiquant qu’il a tenté d'annuler sa défaite électorale face au démocrate Joe Biden.


À l'émission de Paul Arcand, mardi, écoutez Charles-Philippe David, fondateur de la Chaire Raoul-Dandurand et président de l'Observatoire sur les États-Unis.


L’ex-président Donald Trump a été inculpé en Géorgie sous la loi RICO, une loi normalement utilisée pour des mafieux et chefs du crime organisés.

«C’est très sérieux. Encore plus sérieux que le procès concernant l’attentat du Capitole. Ce n’est pas seulement Donald Trump qui est inculpé. Ils pourraient être tous traduits en justice ensemble. En plus, la Géorgie est un État qui a des lois extrêmement sévères. On est à peu près dans les similitudes avec Al Capone. C’est un procès de corruption, de tentative d’extorsion, de manipulation, de désinformation et surtout d’influence des officiers électoraux.»

19 accusés et 41 chefs d'inculpation

Ces accusations s’ajoutent à trois autres inculpations à New York, Washington et en Floride. 

Les accusations portées lundi par le procureur du comté de Fulton, Fani Willis, s'ajoutent aux problèmes juridiques auxquels est déjà confronté M. Trump.

L'acte d'accusation de 98 pages implique 19 accusés et 41 chefs d'inculpation au total. Tous les accusés ont été inculpés de racket, une pratique utilisée pour cibler les membres de groupes criminels organisés. 

Donald Trump est passible d'une peine pouvant impliquer de nombreuses années d'emprisonnement. Ce dernier est néanmoins le favori dans la course à l'investiture républicaine en vue de l'élection présidentielle de 2024.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

Les animaux, bientôt acceptés dans tous les logements au Québec?
Une polémique qui s'est transformée en publireportage pour Louboutin
Un nouvel outil d'IA pour META

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les amateurs de sports week-end
En direct
En ondes jusqu’à 12:00