Aller au contenu

Est-ce que les téléphones cellulaires ont leur place à l'école?

Est-ce que les téléphones cellulaires ont leur place à l'école?
Une enfant utilisant un cellulaire en classe / Getty images/skynesher

Est-ce que les téléphones cellulaires ont leur place à l'école? Si on se fie à une vaste étude réalisée pour l'UNESCO, pas vraiment.


Écoutez l’animatrice Marie-Claude Lavallée en discuter avec Patrick Montjouridès, qui est analyste senior des Politiques éducatives au Rapport mondial de suivi sur l'éducation à l’Unesco.


L’une des preuves avancées par cette étude indique qu'un jeune qui reçoit une notification peut mettre jusqu'à 20 minutes pour se concentrer à nouveau en classe.

L’Unesco recommande donc une interdiction en dehors des utilisations du téléphone pour des processus éducatif.

«Le smartphone va influencer le processus d'apprentissage. Parce qu'on sait que la surexposition au temps d'écran a des effets négatifs sur la qualité du sommeil, la santé mentale, la santé physique, la curiosité et même, la stabilité émotionnelle. Et c'est lié à une augmentation des diagnostics de dépression ou d'anxiété par exemple.»

Dans le rapport, on ne fait pas de nuance entre le téléphone et la tablette, étant donné que ce sont des objets qui contribuent autant, l’un pour l’autre, à la surexposition au temps d'écran ou à la surexposition aux espaces numériques.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Marie-Claude Lavallée

«C'est une tache noire dans une belle rivalité» -Michel Bergeron
Les suggestions d'Isabelle Marjorie Tremblay
Le français dans les vestiaires de hockey: comment en est-on arrivé là?

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Sans réserve
En direct
En ondes jusqu’à 15:00