Aller au contenu
Un engagement demandé aux entreprises d'ici

«Investir dans les médias locaux est un peu plus pérenne»

«Investir dans les médias locaux est un peu plus pérenne»
Quelque 80 entreprises se sont engagées à investir au moins 25 % de leur budget marketing numérique dans les médias québécois. / Moment / Getty Images

À la suite de la décision de différents paliers de gouvernement et de plusieurs médias, dont Cogeco Média, de ne plus utiliser les plateformes de Meta pour leur publicité, 80 entreprises se sont engagées à investir au moins 25 % de leur budget marketing numérique dans les médias québécois à travers une campagne lancée par l’Association des agences de communication créative. 


À l'émission de Louis Lacroix, mardi, écoutez Dominique Villeneuve, présidente-directrice générale de l’Association des agences de communication créative.


«En fait, le mouvement a été lancé il y a trois ans. On recommandait fortement d'investir davantage dans les médias d'ici. Ce qu’on a lancé le 5 juillet, c'est un engagement public. Donc, on a invité les entreprises - soit qu'elles le faisaient déjà ou qu'elles ont fait la promesse d'investir davantage dans les médias d'ici - à joindre le mouvement. On souhaite qu’elles témoignent davantage, avec leur signature, de leur soutien à notre engagement.»

Questionnée par l’animateur du 98.5 Louis Lacroix quant aux publicités achetées sur les plateformes de Meta, dont Facebook, Dominique Villeneuve affirme qu’un engagement d’investir dans les médias locaux est un peu plus pérenne. «On veut une solution à plus long terme», dit-elle.

Elle souligne que les médias québécois sont très performants à propos des résultats associés à la publicité.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Louis Lacroix

Panne informatique mondiale: «Le logiciel de l'entreprise CrowdStrike en cause»
Festival Hilarium: «Rire à ciel ouvert», le spectacle de Katherine Levac
«C'est une mise à jour d'un logiciel antivirus de la compagnie CrowdStrike»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les meilleurs moments
En direct
En ondes jusqu’à 03:00