Aller au contenu
Album «Néo-Romance»

«Ça m'intéressait de faire côtoyer beauté et tristesse»

«Ça m'intéressait de faire côtoyer beauté et tristesse»
Alexandra Stréliski / La Presse Canadienne

Le nouvel album Néo-Romance, de la pianiste et compositrice Alexandra Stréliski, est disponible depuis vendredi.

À l'émission Puisqu'il faut se lever, l'artiste aborde le processus de création de cette œuvre musicale qu'elle a composée en pleine pandémie. 

«La vie est faite d'énormément de zones émotionnelles, des plus belles et des plus difficiles. Ça m'intéressait de faire côtoyer beauté et tristesse. C'est un album à la fois lumineux et dramatique. J'aime les contrastes.»

Écoutez l'intégralité de l'entrevue accordée par Alexandra Stréliski à l'animateur Paul Arcand. 

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

«La grande qualité de Paul, c'est de nous permettre d'être nous-même»
«Derrière les faits divers, ce sont pour moi des faits de société»
«Du monde poppe le champagne en criant ''hourra, Paul Arcand s'en va!''»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00