Aller au contenu

Le cinéaste Claude Fournier est décédé

Le cinéaste Claude Fournier est décédé
Les chroniques culturelles de Catherine Brisson / Cogeco Média

Le cinéaste québécois Claude Fournier est décédé à l'âge de 91 ans. 

Sa conjointe Marie-José Raymond a confirmé son décès.

Il était hospitalisé depuis plusieurs jours à la suite d’un infarctus, au Centre hospitalier de l’Université de Montréal. Il était entouré de ses proches.

Né à Waterloo en 1931, Claude Fournier est notamment le frère d’une autre personnalité bien connue des Québécois, Guy.

Claude Fournier a d’abord été journaliste avant d’entrer à l'Office national du film, où il a réalisé plusieurs documentaires, dont Télésphore Légaré, Alfred Desrochers et La lutte.

Avec sa conjointe, il a ensuite fondé la société Rose Films avec laquelle il a produit plusieurs films. Il a entre autres adapté le classique de Gabrielle Roy, Bonheur d'occasion, en 1984. 

Il a aussi réalisé d’autres films, dont Deux femmes en or (1970), et Les tisserands du pouvoir (1988).

Claude Fournier et sa conjointe ont créé une plateforme de restauration et de numérisation de films appelée Éléphant : mémoire du cinéma québécois

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

«La grande qualité de Paul, c'est de nous permettre d'être nous-même»
Le mot de la fin de Paul Arcand: «Je vais continuer de m'indigner...»
«Derrière les faits divers, ce sont pour moi des faits de société»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Classiques 80-90
En direct
En ondes jusqu’à 18:00