Aller au contenu

Gilles Courteau entend demeurer en poste et répondre aux questions

Gilles Courteau entend demeurer en poste et répondre aux questions
Gilles Courteau / Sean Kilpatrick / La Presse canadienne

Le mandat de la commission parlementaire sur les initiations violentes au hockey sera vraisemblablement prolongé et Gilles Courteau «n’a aucun problème» à retourner témoigner, lui qui n’a d’ailleurs pas l’intention de quitter ses fonctions, comme le réclame le PLQ et Québec solidaire.

La ministre Isabelle Charest va probablement convoquer de nouveau la commission parlementaire et des députés de la CAQ qui y participent sont d’accord.

Tout ça pour entendre à nouveau le commissaire de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, Gilles Courteau. Essentiellement, on l’accuse de s’être contredit.

Mardi, La Presse révélait que M. Courteau a reconnu dans un témoignage sous serment en 2021 avoir constaté depuis 45 ans des «problèmes» liés au bizutage dans son organisation. Une version différente du témoignage livré en commission parlementaire.

En entretien avec Paul Arcand vendredi matin, le commissaire de la LHJMQ a admis qu’il n’avait pas lu l’affidavit concernant le jeune Stephen Quirk, mais qu’il aurait probablement dû le faire à l’époque.

Il réitère qu’on ne l’a jamais avisé de quelques situations inacceptables par le passé et qu’il aurait agi s’il avait été mis au courant.

«Ça fait 47 ans que je suis dans la Ligue junior majeure du Québec. J’ai donné ma vie à cette ligue-là. J’ai collaboré bien humblement à faire progresser cette ligue-là, à s’assurer que nos joueurs, que je considérais comme mes propres enfants, 400 joueurs par année, nos entraîneurs comme mes grands frères, pour prendre soin d’eux. Puis l’évolution qu’on a faite dans la LHJMQ aujourd’hui, en 2023, je suis extrêmement fier de ça. Puis j’entends demeurer en poste jusqu’au 31 mai 2024.»

Il souligne en terminant que si la ministre Charest désire qu’il revienne devant la commission parlementaire spéciale, il s’y présentera sans faute.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

«La grande qualité de Paul, c'est de nous permettre d'être nous-même»
«Du monde poppe le champagne en criant ''hourra, Paul Arcand s'en va!''»
Le gouvernement doit-il imposer une taxe kilométrique?

Vous aimerez aussi

0:00
1:42:09
0:00
6:32
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
100% Québécois
En direct
En ondes jusqu’à 18:00