Aller au contenu
Loi C-5

«Les crimes graves méritent des conséquences graves!» -David Lametti

«Les crimes graves méritent des conséquences graves!» -David Lametti
Un juge / RUNSTUDIO / The Image Bank / Getty Images

Les critiques envers la loi C-5 viennent de toute part : la loi adoptée en juin par Ottawa permet désormais aux personnes reconnues coupables d'agression sexuelle de purger leur peine dans la collectivité.

À Québec, mercredi, les parlementaires ont accusé Ottawa d’infliger «un recul en matière de lutte contre les violences sexuelles».

Jeudi, le député du Bloc Québécois Rhéal Fortin a indiqué vouloir déposer prochainement un projet de loi permettant de revenir aux peines minimales pour les cas d’agression sexuelle, et d’autres commis avec des armes à feu.

En entretien avec Paul Arcand vendredi matin, le ministre de la Justice et procureur général du Canada, David Lametti, aborde l'esprit de la loi qui permet au juge d'obtenir une marge de manoeuvre et de la flexibilité au moment de l'imposition de la peine, sans toutefois minimiser la gravité des crimes commis et leurs conséquences.

Le ministre explique que la loi n'empêche pas les juges de donner les peines maximales et que l'intention était que la gravité des crimes se reflète dans les jugements.

On aborde aussi au cours de l'entretien la question de l'élargissement de l'aide médicale à mourir au fédéral et au provincial.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

Les animaux, bientôt acceptés dans tous les logements au Québec?
Deux citoyens visés par une réclamation d'un million de dollars
«Le premier ministre n'aura pas de plan pour le logement» -Luc Ferrandez

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les meilleurs moments
En direct
En ondes jusqu’à 04:30