Aller au contenu
Transferts en santé accepté

«On s’attendait à ce qu’on déchire des chemises! » -Philippe Léger

«On s’attendait à ce qu’on déchire des chemises! » -Philippe Léger
L'actualité politique de Louis Lacroix et de Philippe Léger. / Cogeco Média

On apprenait lundi que le Conseil de la fédération acceptait l’offre d'Ottawa de 46,2 milliards de dollars au cours des 10 prochaines années pour les transferts en santé. C'est bien en deça de ce qui avait été demandé par les provinces. 

Le correspondant parlementaire Louis Lacroix et le chroniqueur politique Philippe Léger se demandent ce que vaut un tel conseil et quels sont ses pouvoirs.

«On se rend bien compte qu’année, après année, négociation après négociation, que finalement, les provinces ont tellement des agendas différents que ça n’a pas vraiment de prise.»

Pour sa part, philippe Léger estime que le premier ministre Françcis Legault n’a pas la réaction attendue par les citoyens.

«La réaction de François Legault, je la trouve piteuse, je la trouve édentée. On s’attendait à ce qu’on déchire des chemises, alors il ne déchire rien. Ses chemises sont très très bien repassées.»

Écoutez le correspondant parlementaire Louis Lacroix et le chroniqueur politique Philippe Léger aborder au micro de Luc Ferrandez les transferts en santé.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Philippe Léger

Le Royaume-Uni veut bannir la cigarette
Tour de table: vers un troisième référendum?
Le striptease que fait Justin Trudeau à l'approche du budget

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Sans réserve
En direct
En ondes jusqu’à 15:00