Aller au contenu
Revers de 7-4 contre les Rangers

Une deuxième période coûteuse pour les Canadiens

Une deuxième période coûteuse pour les Canadiens
Les Canadiens ont été vaincus 7-4 à New York. / Jared Silber/Getty Images
0:00
30:11

Quatre buts en un peu plus de quatre minutes en deuxième période ont coulé les Canadiens de Montréal qui se sont inclinés 7-4, jeudi, à New York, face aux Rangers qui ont vu Chris Kreider inscrire un tour du chapeau.

Le Tricolore (22-24-8, 52 points) a compté presque autant de buts (5-0) que mardi contre les Ducks d’Anaheim, mais face à la puissance que sont les Rangers (35-16-3, 73 points), ils se sont logiquement inclinés au terme d’un festival offensif.

En avant 1-0 après 20 minutes de jeu à la suite du deuxième but en deux rencontres de Jake Evans (4e), les Canadiens ont encaissé quatre buts d’affilée en 4 minutes et dix secondes en période médiane.

Par la suite, les deux équipes ont fait jeu égal au chapitre des buts jusqu’à la fin.

Outre Evans, Cole Caufield (18e, 19e) - qui a obtenu trois points - a inscrit un doublé, tandis que Juraj Slafkovsky (12e) a complété la marque. Le grand attaquant a aussi obtenu une mention d’aide. Samuel Montembeault n’a pas connu un bon match, cédant sept fois sur 31 tirs de Rangers.

Si Kreider (25e, 26e, 27e) a obtenu trois buts, Mika Zibanejad (17e) en a inscrit un et récolté deux passes. Will Cuylle (10e), Vincent Trocheck (16e) et Kaapo Kakko (6e) ont complété. Artemi Panarin a obtenu trois assistances, Adam Fox, quatre. Jonathan Quick a fait face à 35 rondelles décochées par les joueurs des Canadiens.

But refusé

Brandon Gignac a cru, durant un instant, avoir inscrit son deuxième but dans la LNH après moins de quatre minutes de jeu.

Sauf que le joueur des Canadiens avait touché la rondelle plus haut que la hauteur des épaules lorsque cette dernière se dirigeait vers le filet des Rangers. Bref, le jeu était arrêté avant qu'il ne prenne le retour de tir et qu'il ne glisse la rondelle dans le filet.

Moment de frayeur pour les Rangers par la suite lors d'une mise en échec entre le défenseur des Canadiens Jayden Struble et Blake Wheeler. Ce dernier est tombé sur la patinoire et il ne s'est relevé qu'avec l'aide de ses coéquipiers. Blessure sérieuse à la jambe.

Le Tricolore a ouvert la marque en fin d'engagement grâce au travail de Tanner Pearson et de Josh Anderson. Jake Evans en a profité pour récupérer la rondelle et déjouer Jonathan Quick à 14:29.

0:00
9:14

Les Canadiens ont poursuivi dans la même veine au deuxième tiers: jeu à la fois hermétique et fluide afin de tenir tête aux Rangers.

Les digues cèdent

C'est finalement Chris Kreider qui a créé l'égalité à 11:09 avec un tir vif qui a surpris Montembeault. Les gardiens ont été sollicités et ils ont tous deux stoppé des adversaires lors d'échappées.

Les Rangers ont pris les devants 76 secondes plus tard par l'entremise de Will Cuylle. La meilleure période de la formation new-yorkaise est la deuxième et ils l'ont démontré.

L'équipe locale a poursuivi sur sa lancée en touchant encore une fois la cible. Martin St-Louis a logé un appel pensant que Montembeault avait été gêné par un adversaire. Contestation perdue.

Les Canadiens ont écopé ainsi d'une pénalité et Kreider a inscrit son deuxième but de la rencontre, à 15:19: 4-1 Rangers. Quatre buts en 4 minutes et 10 secondes...

Heureusement, Cole Caufield a chipé une rondelle en zone neutre, il l'a remise à Juraj Slafkovsky et le grand attaquant a compté son 12e but de la saison pour relancer les siens à 16:30.

0:00
9:10

Vincent Trocheck a redonné une priorité de trois buts pour les Rangers avec sa 15e réussite de la saison à 4:23 de la troisième période.

Les Canadiens n'ont pas abandonné et Cole Caufield a compté son 18e filet de la campagne à 6:53, en avantage d'un homme.

C'est toutefois de cette manière que Kreider a complété son tour du chapeau à 7:59. Et les casquettes se sont mises à tomber sur la patinoire du Madison Square Garden.

Kaapo Kakko a ajouté un autre but en déjouant Montembeault d'un tir dans un angle fermé à 9:56.

Cause perdue ou pas, Caufield a marqué son 19e de la saison avec l'aide de Slafkovsky à 11:27.

Trop peu, trop tard.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Vous aimerez aussi

Plus avec Dany Dubé

La valeur de la profondeur, en séries éliminatoires
L'avant-match Montréal-Toronto
«Une énorme victoire pour le hockey féminin!» -Ann-Renée Desbiens
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En direct
En ondes jusqu’à 18:30