Aller au contenu

Polestar Day 2023: le constructeur met la table pour ses futurs modèles

Polestar Day 2023: le constructeur met la table pour ses futurs modèles
Polestar 4 / Auto123.com

Si Polestar ne commercialise qu’un seul modèle depuis l’arrivée de la Polestar 2, en 2020, elle est sur le point d’élargir sa gamme à pas moins de cinq véhicules électriques de prochaine génération, chacun remplissant des segments bien distincts, tout en perturbant l’ordre établi des véhicules de luxe.

Surtout, Polestar vise, à l’avenir, de se dissocier davantage des produits Volvo – sa compagnie mère désormais contrôlée par le groupe Geely - par l’entremise d’un langage stylistique et de technologies bien à elle.

C’est quoi, Polestar
Voici quelques faits intéressants à propos de l’entreprise. Elle vise, d’ici la fin de l’année, d’avoir construit un peu plus de 70 000 véhicules à l’échelle mondiale, ce qui représente une croissance de 37 % par rapport à l’année dernière. D’ici 2025, Polestar, qui n’existe que depuis à peine cinq ans, prévoit avoir atteint le déficit 0. Elle vise la carboneutralité d’ici 2030.

Déjà, on peut parler d’un succès. Au Québec, la Polestar 2 figure actuellement parmi les véhicules électriques les plus vendus, devançant même des modèles abordables et populaires, comme la Nissan LEAF, le Kia EV6 et le Kia Niro EV.

Voir : Polestar 2 2024, premier essai : quand deux roues motrices égalent quatre (ou presque)

Confiante de cette aire d’aller, Polestar a cru bon d’organiser le Polestar Day, un événement style Keynote qui s’est déroulé à l’intérieur d’un hangar aérien en banlieue de Los Angeles. C’est là que le constructeur a mis la table sur ses projets à court, moyen et long terme. Auto123 était sur place afin de saisir les informations les plus saillantes. Voici donc tous les détails.

Polestar 3

Polestar 3 : le prochain sur la liste, assemblé aux États-Unis

À court terme, ce sera le Polestar 3 qui viendra se joindre à la gamme au début de l’année prochaine, signalant du même coup le premier VUS pour le constructeur. Jumeau mécanique du Volvo EX90 et construit à ses côtés à l’usine de Volvo installée à Charleston, en Caroline du Sud, le Polestar 3 mise davantage sur un style plus singulier, une approche plus sportive et un habitacle conçu pour cinq plutôt que sept passagers dans le cas de son confrère de chez Volvo.

Voir : Polestar 3 2023 : Polestar dévoile enfin son troisième modèle

Reposant sur l’architecture SPA2 du groupe Geely, le Polestar 3 est mû par une batterie au lithium-ion du type NCM (Nickel Cobalt Manganèse) refroidie par liquide. La capacité utilisable de cette batterie est chiffrée à 111 kWh, ce qui permet d’alimenter deux moteurs électriques, un installé sur chaque train, octroyant au véhicule les quatre roues motrices de série. La puissance totale combinée développe 360 kW, ou l’équivalent de 489 chevaux et 620 lb-pi de couple.

Les consommateurs pourront toutefois opter pour un ensemble de performance. Celui-ci fera grimper la puissance et le couple à 517 chevaux et 671 lb-pi respectivement. La puissance de recharge sur une borne rapide compatible s’affiche à 250 kW, tandis que le chargeur embarqué pour la borne de niveau 2 à domicile atteint une puissance de 11 kW.

Tout comme son jumeau, le Polestar 3 tentera de relever la barre en matière de technologies de conduite autonome grâce à son lidar fourni par l’entreprise américaine Luminar. En communication constante avec le microprocesseur NVIDIA Drive Orin, ce radar permet au Polestar 3 de surveiller son environnement en tout temps et d’apprendre grâce à l’intégration de l’intelligence artificielle. Si certains constructeurs, tel Tesla, croient plutôt à un système à base de caméras pour la conduite autonome, Polestar, tout comme Volvo, voient plutôt le lidar comme la technologie de l’avenir à ce chapitre.

Polestar 4, arrière (sans lunette !)

La Polestar 4, sans lunette arrière et construite en Corée?

Sans doute le véhicule le plus intéressant sur place, la Polestar 4 sera introduite vers la fin de l’année prochaine à titre de modèle 2025. Situé à mi-chemin entre une voiture à hayon et un VUS – que Volvo qualifie de coupé multisegment – la Polestar 4 innove tant par son style contemporain que par l’absence totale d’une lunette arrière, l’élément qui faisait le plus jaser durant l’événement.

Oui, vous avez bien lu, Polestar prévoit commercialiser un véhicule sans lunette. Comment verrons-nous derrière le véhicule? Par l’entremise d’une caméra installée juste en dessous de l’aileron, qui projette l’information dans le rétroviseur. Cette technologie est déjà employée dans l’industrie, mais aucun constructeur n’a jusqu’à présent eu le courage de carrément supprimer la lunette.

Voir : Polestar 4 2025 : voici l’évolution du concept Precept

J’ai eu l’opportunité d’être passager à bord d’un prototype de préproduction de la Polestar 4 afin d’observer cette technologie en action. La sensation de ne pas avoir de lunette est très spéciale, comme si nous sommes isolés du reste du monde. Le Polestar 4 est au moins équipé d’un grand toit panoramique dont la vitre s’étire jusqu’à au hayon. Ça lui confère donc un habitacle bien éclairé.

Arrière de la Polestar 4 (sans lunette !)

Évidemment, une question se pose : durant une rude tempête de neige canadienne, va-t-il y avoir un système de dégivrage ou de nettoyage pour cette caméra?

Polestar, dont le centre de recherche et de développement est installé à Gutenberg, en Suède, a effectué énormément d’essais pratiques dans des conditions hivernales. La caméra serait positionnée de sorte qu’elle soit protégée contre les intempéries grâce à l’aileron et l’aérodynamisme du véhicule. Nous allons toutefois devoir valider le tout nous même sur les routes du Canada!

L’autre grande nouveauté pour ce véhicule électrique, c’est qu’il sera construit en Corée du Sud, une première pour un véhicule d’origine scandinave. Cette décision provient du fait que ce sera SK on, fournisseur coréen de batteries, qui approvisionnera Polestar pour ce modèle. Cette batterie d’une capacité utilisable de 94 kWh peut encaisser jusqu’à 200 kilowatts de puissance de recharge, tout octroyant au véhicule une autonomie maximale avoisinant les 480 km.

Polestar 5

La Polestar 5 : Lucid, Porsche et Tesla dans sa mire

Prévue en 2026 et développée en partenariat avec Lotus – également dans le giron Geely – la Polestar 5 sera une berline de luxe électrique de très haute performance. Elle vise à concurrencer des modèles comme la Porsche Taycan, la Lucid Air et la Tesla Model S Plaid.

Voir : Polestar dévoile sa Polestar 5

Ses données techniques demeurent vagues, mais nous savons de sources fiables qu’elle sera mue par une batterie dont la capacité utilisable fait 103 kWh, permettant d’alimenter deux moteurs électriques à aimant permanent d’une puissance totale combinée de 872 chevaux et d’un couple de 660 lb-pi. Pour ce modèle, Polestar serait en train de travailler de concert avec l’entreprise StoreDot afin d’intégrer sa technologie de recharge XFC. Selon le constructeur, elle permettrait à la Polestar 5 de regagner 160 km d’autonomie en l’espace de 5 minutes seulement.

Tout comme dans le cas du Polestar 4, on note l’absence d’une lunette.

Un concept Polestar montré lors de la journée Polestar Day 2023

Somme toute, énormément d’information est sortie de l’événement Polestar Day en Californie. Il sera donc intéressant de suivre la progression de ce jeune constructeur dans les années à venir. Chose certaine, Polestar nous démontre clairement que dans un monde électrique, l’automobile sera tout sauf ennuyeuse! Auto123 aura bientôt la chance de mettre à l’essai le Polestar 3 pour vous livrer ses impressions.

Voitures mises à disponibilité lors de la journée Polestar Day 2023

Contenu original de auto123.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les meilleurs moments
En direct
En ondes jusqu’à 04:30