Aller au contenu
La Poche Bleue

Le camp des recrues dans l'oeil de Maxime Lapierre et Guillaume Latendresse

Le camp des recrues dans l'oeil de Maxime Lapierre et Guillaume Latendresse
Guillaume Latendresse et Maxim Lapierre / Cogeco Média
0:00
16:46

La Poche Bleue est de retour pour une autre saison au 98.5 : pour ce premier épisode, l’occasion est belle pour Guillaume Latendresse et Maxim Lapierre d'aborde le camp des recrues des Canadiens de Montréal, qui est entamé. 

En fait, le camp des recrues du Tricolore a commencé le 13 septembre, alors que les joueurs se sont présentés au Complexe sportif de Brossard, pour une série de tests physiques et médicaux.

Quant au tournoi, il aura lieu ce week-end à Buffalo.

Que signifie pour un jeune athlète le camp des recrues? 


Écoutez cet autre épisode de la Poche Bleue à l'émission Les Amateurs de sports, animée par Mario Langlois.


«Pour moi, c’est le stress de ne pas savoir où tu t’en vas. Tout le monde est à la même place. Tu affrontes des gars de ton calibre. C’est une occasion de laisser une carte de visite très intéressante. […] Mes performances à mon premier camp des recrues m’a permis d’être dans une vraie course pour participer au camp d’entraînement des Canadiens.»

«Quand tu es une recrue coisie en première ou deuxième ronde, c’est automatique que tu es avec les meilleurs joueurs. Ça [permet] de faire une bonne impression. Un gars comme moi, je me suis promené sur tous les trios… Cela dit, ça ne représente pas ce que tu vas devenir dans la LNH. Les responsables se fient à ce que tu as fait dans le junior. Le tournoi des recrues, c’est du stress. Tu te poses toujours des questions...»

Un véritable impact

En compagnie de l’animateur Mario Langlois, les deux chroniqueurs hockey discutent aussi de l’impact d’un tel camp, qui peut changer la destinée de certains, en quelques jours.

C’est le cas pour Owen Beck, l’an dernier, souligne Maxim Lapierre. 

Quant à Guillaume Latendresse, il précise que les joueurs ne savent jamais qui assistent à leurs performances. Le représentant d'une autre organisation peut tout à fait apprécier le jeu d'un athlète et faire des démarches pour une transaction future:

«Oui, tu te bats pour faire le Canadien de Montréal, mais tu te bats aussi pour ouvir des portes ailleurs dans la LNH.»

Les attentes envers les jeunes

0:00
11:33

En deuxième lieu, les deux chroniqueurs analysent la formation du Tricolore.

Est-ce que les jeunes seront meilleurs?

L'équipe participera-t-elle aux séries éliminatoires?

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Vous aimerez aussi

0:00
7:06
0:00
18:37

Plus avec Maxim Lapierre

La mobilité de la défensive, l'avenir des Canadiens
«Il faut arrêter de penser que c'est Cale Makar» -Maxim Lapierre
«Tortorella a ruiné la saison des Flyers»
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00