Aller au contenu
Il a mérité le respect

Le CF Montréal doit prolonger le contrat de Camacho

Le CF Montréal doit prolonger le contrat de Camacho
Rudy Camacho / Andrew Katsampes/Getty Images

Le défenseur du CF Montréal, Rudy Camacho, a mérité un certain respect de la part de l'équipe et il devrait obtenir un nouveau contrat, alors que celui qu'il a signé il y a à peine 16 mois arrive à terme.

Camacho avait paraphé un nouveau pacte de deux ans, avec une baisse significative de salaire.

Mine de rien, Camacho est le joueur du CFM de plus longue date dans l’équipe, présentement. Il termine sa sixième année à Montréal, lui qui avait signé son premier contrat lors de la première année de Rémi Garde.

À 32 ans, Camacho s’impose comme étant le chef d’orchestre de la défensive montréalaise et un leader dans le vestiaire. Il n’est pas rare d’entendre des plus jeunes dire que Camacho s’avère un mentor pour eux.

S'ajoute à cela ses performances sur le terrain. Lors de la dernière séquence de 11 matchs en 36 jours, l’entraîneur a fait appel à lui pour débuter 9 de ces 11 rencontres. Et dans la grande majorité des cas, il l’a fait avec brio.

Un leader qui mérite un vote de confiance

On peut dire que Camacho s’avère un capitaine alternatif à l’équipe. Il pourrait même porter le brassard régulièrement et ça ne gênerait personne. 

Un peu comme Laurent Ciman à l’époque, il n’a pas la langue dans sa poche et démontre un niveau d’agressivité nécessaire pour jouer sa position.

En début de saison, il a reconnu que l’équipe avait besoin d’ajouts. Il avait déclaré publiquement que «n’importe quelle forme d’aide serait la bienvenue».

Quelques jours après sa déclaration, l’équipe procédait à une importante transaction envoyant Kamal Miller à Miami, en retour d’Ariel Lassiter et Bryce Duke. 

À partir de ce moment, Camacho a répondu par la bouche de ses canons, enchaînant les bonnes performances et emportant les autres joueurs avec lui dans la bonne direction.

Camacho a été un élément important dans l’union qui s’est formée entre l’entraîneur Hernan Losada et le reste du groupe. Il a été l'un de ceux qui ont travaillé pour que les deux clans unissent leurs forces. Depuis ce temps, Losada le traite comme un allié important.

Faire mieux que la dernière fois

Il y a deux ans, le directeur sportif Olivier Renard désirait diminuer son salaire. Une décision compréhensible qui a nécessité l’accord du joueur. Camacho a vécu des moments difficiles l’hiver 2022, autant au niveau personnel qu’au niveau familial. 

Les négociations ardues l’ont placé dans une situation délicate, lui qui n’avait plus les documents nécessaires pour que sa famille demeure au Québec durant les pourparlers. Une histoire qu’il ne voudra sûrement pas revivre.

Après six années de bons services rendus, Camacho mériterait de savoir dès cet été si le club a toujours un intérêt pour lui. Son salaire est plus raisonnable maintenant et ne devrait plus poser problème. 

«Moi, j’aimerais bien, a expliqué Camacho aux journalistes il y a quelques semaines. Mais je sais comment ça fonctionne à Montréal. Je risque de devoir attendre à la fin de la saison.»

Au rythme où il enchaîne les bonnes performances, il serait surprenant que son niveau baisse d’ici un an ou deux. Dans le but de savoir dès aujourd’hui où il s’en va, Camacho serait sûrement ouvert à la possibilité de signer à nouveau un contrat à court terme.

«Camacho n’est pas le seul à avoir contribué à redresser les choses, a commenté Renard lors de son bilan de mi-saison. Il y a encore du temps pour cela. Camacho aussi doit savoir exactement ce qu’il veut faire à partir de maintenant, s’il veut revenir ou non.»

Installé au Québec depuis six ans, Camacho pourrait bien vouloir vivre ici pour de bon, un peu comme l’a fait Laurent Ciman. 

Après sa carrière de joueur, il pourrait assurément contribuer à continuer de faire grandir le CF Montréal. Ça pourrait être à titre d’assistant-entraîneur ou même au niveau de l’académie.

Mais pour cela il faudra s’assurer de le garder près de Montréal pour encore quelques années. Après des moments en dents de scie au tout début de son aventure à Montréal, on pourra dire qu’il s’est imposé comme l'un des meilleurs défenseurs centraux de l’histoire du club.

Son QI sur un terrain de football n’est pas à dénier et son savoir-faire pourrait assurément aider les plus jeunes de l’organisation, et ce pour des années à venir. 

On peut le dire sans trop se tromper aujourd’hui, que Rudy Camacho est un membre de l’Impact de Montréal à part entière.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Classiques 80-90
En direct
En ondes jusqu’à 18:00