Aller au contenu

Une supercar électrique chinoise capable de faire des bonds sur place

Une supercar électrique chinoise capable de faire des bonds sur place
BYD Yangwang U9 / Auto123.com

Le nom ne vous dit peut-être rien, mais BYD est l'un des plus grands fabricants de véhicules électriques au monde. La compagnie chinoise est en pleine expansion sur son marché domestique face à une concurrence agressive, y compris de Tesla.

Pour rester en tête de la course, BYD a innové en développant une nouvelle famille de technologies de châssis et de suspension actifs. Ces éléments ont une capacité incroyable qui dépasse largement les exigences standard du mouvement automobile.

On n’en est pas à la première suspension sophistiquée à être greffé à une voiture de luxe. Il y avait bien sûr la merveilleuse configuration hydraulique de la Citroën DS, elle qui donnait l'impression que la voiture flottait sur la route. Il y avait également Lexus avec sa suspension électromagnétique fabriquée par Bose il y a quelques années.

Celle-là permettait carrément à la voiture de « flotter » par-dessus les obstacles et franchir des dos d'âne sans secousses ! 

Chez BYD, on a voulu pousser la chose plus loin. Le fabricant a donc démontré la capacité de sa technologie à permettre les cascades à un niveau supérieur à travers une série de démonstrations. Et cette fois, pas question d’utiliser des voitures « ordinaires ». Non, cela prenait un « supercar » !

Saut sur place
La première vidéo vient d’une présentation sur scène du manufacturier. BYD a présenté sa supercar Yangwang U9 faisant un « saut » sur place en utilisant la puissance cinétique de son propre système de suspension Disus-X seul, sans propulseurs à fusée ou canons à air. 

Ces systèmes Disus offrent un contrôle sans précédent des mouvements latéraux, longitudinaux et verticaux du châssis et de la suspension. La technologie se compose de trois branches, notamment le système de commande de corps d'amortissement intelligent (Disus-C), le système de commande de corps aérien intelligent (Disus-A) et le système de commande de corps hydraulique intelligent (Disus-P).

Trois roues !
La deuxième démonstration est apparue à travers une vidéo sur le compte Twitter mondial de BYD. On voit la U9 roulant sans sa roue avant droite pour démontrer la capacité d'aplomb de la suspension Disus-X. Elle semble suffisamment performante pour vous amener jusqu’au garagiste en cas de panne, ce qui est impressionnant !

Cela montre à quel point le système a le contrôle sur chaque coin de la voiture, pour les bosses, les nids de poule ou les bordures de course. Cela offre également une future assistance avancée à la conduite une meilleure fidélité dans le calcul de la commande du véhicule sans intervention humaine. Mais bon, une voiture capable de sauter c’est toujours intéressant !

Contenu original de auto123.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
100% Québécois
En direct
En ondes jusqu’à 18:00