Aller au contenu
Le Hockey des Canadiens

Les Islanders confirment leur présence en séries

Les Islanders confirment leur présence en séries
Victoire des Islanders / Bruce Bennett / Getty Images
0:00
14:00
0:00
3:36

Bien que les Canadiens sont éliminés du portrait des séries depuis fort longtemps, les Islanders avaient encore l’espoir de participer aux séries éliminatoires, mais devaient amasser au moins un point mercredi soir contre le Tricolore; sans quoi ils devaient compter sur une défaite des Penguins de Pittsburgh jeudi soir pour y parvenir. Eh bien avec une victoire de 4 à 2 sur les Montréalais, les New-Yorkais ont confirmé leur présence en séries ce printemps.

L’attaquant québécois Joel Teasdale obtenait pour sa part un premier départ dans la Ligue nationale de hockey avec les Canadiens. Teasdale, qui a récolté 38 points en 57 matchs avec le Rocket de Laval cette saison évoluait sur le quatrième trio en compagnie de Michael Pezzetta et Chris Tierney.

Le défenseur Frédéric Allard disputait quant à lui une deuxième partie dans l’uniforme des Canadiens, alors qu’il formait une paire avec Johnathan Kovacevic.

C’est Samuel Montembeault qui était d’office devant le filet des siens.

0:00
34:15

Le déroulement de la rencontre

On ne dénote que quelques arrêts de jeu lors des 10 premières minutes, mais les Islanders obtiennent les meilleures chances en attaquant le filet de Samuel Montembeault. Le portier des Canadiens veille toutefois au grain, bien qu'il soit aussi aidé par son poteau.

À peine la mi-période est-elle passée que les Islanders s'inscrivent au pointage. Alors qu'il saisit une passe de Kyle Palmieri avant de foncer en zone des Canadiens, Brock Nelson fait reculer la défensive montréalaise pour l'utiliser comme écran et loger un tir des poignets dans la lucarne, au grand dam de Samuel Montembeault qui n'y peut rien. New York prend les devants 1 à 0.

Avec deux minutes à faire à l’engagement, Jake Evans soutire la rondelle à l’adversaire à la ligne bleue et il s’avance en direction du filet avant de remettre habilement à Rem Pitlick qui s’empresse de lancer sur réception pour tromper la vigilance d’Ilya Sorokin. Montréal crée l’égalité 1 à 1.

Les Islanders ne tardent toutefois pas à répliquer. À peine 30 secondes plus tard, Hudson Fasching redirige la rondelle derrière Samuel Montembeaul après que celle-ci ait dévié dans les airs avant de retomber tout juste derrière lui pour se retrouver ensuite dans le fond du filet. New York reprend les devants 2 à 1.

La première période prend fin sur cette note.

0:00
8:19

Les Islanders de New York poursuivent sur leur lancée en deuxième période lorsque Brock Nelson fait dévier un tir de la pointe de Noah Dobson qui déjoue Montembeault. New York augmente son avance à 3 à 1.

Montréal n’a toutefois pas dit son dernier mot et c’est le capitaine Nick Suzuki qui se charge de le rappeler aux Islanders. Lors d’un revirement en zone défensive la rondelle est repoussée en zone new-yorkaise, mais le capitaine pourchasse le disque et le défenseur des Islanders avant de s’agenouiller sur la glace pour rediriger la rondelle d’une seule main derrière Sorokin qui ne s’attendait assurément pas à un tel jeu de Suzuki. Montréal réduit l’écart à 3 à 2.

La deuxième période prend fin sur cette note.

0:00
6:12

La troisième période est toute à l'avantage des Islanders alors que les Canadiens ne sont en mesure que d'inscrire un seul tir. Mais avec moins de cinq minutes à faire, Mike Hoffman écope d'une punition inutile pour un double échec derrière le filet. New York en profite sans attendre. Sebastian Aho décoche un tir de la pointe qu'Anders Lee fait habilement dévier derrière Samuel Montembeault. Les Islanders augmentent leur avance à 4 à 2.

La troisième période se termine sur cette note et les Islanders l'emportent par la marque de 4 à 2

La dernière rencontre de la saison des Canadiens aura maintenant lieu jeudi soir contre les Bruins de Boston, alors que Martin McGuire et Dany Dubé animeront l'émission d'avant-match dès 18h30 sur l'ensemble du réseau Cogeco.

Vous aimerez aussi

Plus avec Martin McGuire

«Martin St-Louis n’a pas été un entraîneur docile» -Dany Dubé
«Être sur le "puck"... ça représente beaucoup de défis» -Martin McGuire
«Ça place le Canadien dans une situation parfaite pour avoir Will Smith»
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En ondes jusqu’à 10:00
En direct
75