Aller au contenu
Gagner en dépit des blessés

«Collectivement, on est toujours plus fort qu’individuellement» -Martin St-Louis

«Collectivement, on est toujours plus fort qu’individuellement» -Martin St-Louis
Les Canadiens célèbrent un autre but / Vitor Munhoz/Getty Images
0:00
30:50

En raison d’une kyrielle de blessés, sur papier, les chances de victoire des Canadiens de Montréal semblaient minces contre les Jets de Winnipeg.

Le Tricolore a pourtant prévalu en raison de la contribution de l’un de ses attaquants les moins performants cette saison : Evgenii Dadonov.

«Je dis que collectivement, on est plus forts qu’individuellement», a déclaré l’entraîneur Martin St-Louis afin d’expliquer les succès de l’équipe en dépit des blessures.

«On essaie de bâtir un jeu d’équipe, une culture, où même si tu perds des gars (…), quand tu embarques, c’est comme ça qu’on joue. Quand tu as cette mentalité, tu es capable de gérer les gars qui sortent et qui entrent. Et on travaille fort là-dessus.»

Quant à l’émergence de Dadonov, l’entraîneur a salué son professionnalisme quand il l’a laissé dans les gradins.

«Il a été retiré de l’alignement trois fois en quatre matchs. Il a été un pro. Il ne s’est pas plaint. Il a été travaillé. Il a montré pourquoi il a eu du succès dans cette ligue et il est récompensé pour ses efforts.»

La soirée spéciale de Barron

Un autre qui va très bien est le défenseur Justin Barron, première étoile de la rencontre, qui a récolté deux mentions d’aide. Sa mère et son père assistaient au match, eux dont l’autre fils, Morgan, jouait pour les Jets.

«Globalement, ça a été une soirée spéciale. C’était la première fois que mes parents me voyaient jouer dans la LNH. Moi et mon frère, nous ne serions pas là où nous sommes sans eux. C’est vraiment une soirée spéciale. »

Au plan hockey, Barron a servi une passe transversale parfaite à Evgenii Dadonov lors de son premier but.

«Je me sens mieux au plan offensif depuis quelques matchs. Dadonov a vraiment fait un super tir sur son premier but. Le deuxième, en raison d’un très bon jeu de Dach... Ils m’ont facilité la tâche.»

Barron estime que son plus récent passage à Laval lui a permis de peaufiner ce qui est le plus ardu dans la LNH.

«Le jeu en zone défensive. Dans cette ligue, tu joues contre les meilleurs joueurs au monde. Que ça soit face au premier, deuxième, troisième ou quatrième trio, il y a de très bons joueurs qui sont capables d’exécuter des jeux.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Vous aimerez aussi

Plus avec Martin McGuire

«Une énorme victoire pour le hockey féminin!» -Ann-Renée Desbiens
«Je pense que c'est un pas de géant dans la reconnaissance du sport féminin»
Le Canadien faisait le bilan de sa saison plus tôt aujourd’hui
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Même le week-end
En direct
En ondes jusqu’à 11:00