Aller au contenu
Essai routier

Le Kia Sportage PHEV 2023: une option intéressante?

Le Kia Sportage PHEV 2023: une option intéressante?
Kia Sportage PHEV 2023 / Auto123.com

Kia Sportage PHEV 2023 - Profil

•    Auto123 met à l’essai le Kia Sportage PHEV 2023, en version EX Premium.

•    Avec le Sorento et maintenant le Sportage, Kia compte désormais deux VUS PHEV.

•    À noter, il y a aussi les versions régulières et hybrides du Sportage.

•    L’autonomie électrique du Sportage PHEV est estimée à 55 km.

Ce qui a pris de la vitesse en 2022 risque de prendre carrément son envol en 2023. Oui, l’offre électrifiée est de plus en plus étoffée sur le marché. Non seulement le nombre de véhicules électriques grandit chaque année, mais c’est également le cas pour les véhicules hybrides rechargeables. C’est le cas même si cette alternative pourrait éventuellement disparaître dans un avenir 100 % électrique. 

Du côté de Kia l’un des plus récents modèles de la division coréenne est le Kia Sportage PHEV 2023. Nous avons conduit la livrée EX Premium de ce modèle qui risque d’intéresser fortement les consommateurs canadiens.

Dans le segment des VUS de taille compacte, quelques modèles sont disponibles avec un groupe motopropulseur branchable. On pense aux Mitsubishi Outlander PHEV renouvelé pour 2023 et le Toyota RAV4 Prime en tête de liste. Il ne faudrait pas oublier Hyundai dans cette équation avec ses deux VUS PHEV, le Tucson et le Santa Fe. Chez Ford, l’Escape joue le rôle de VUS propre (avec seulement deux roues motrices cependant).

Consultez les véhicules à vendre disponibles près de chez vous

Kia Sportage PHEV 2023 - Avant

Rien à signaler à l’extérieur
Comme c’est souvent le cas avec ces versions électrifiées, les designers de la marque ont préféré la carte de la sobriété plutôt que celle employée pour les véhicules tout électriques. Le Sportage PHEV est donc une copie conforme de la version hybride du Sportage, à l’exception de ce petit écusson placé à la base du hayon derrière. 

De toute manière, le design assez unique du Sportage n’a pas vraiment besoin d’artifices supplémentaires pour se distinguer des autres VUS de la catégorie. Avec ce bouclier qui ne ressemble à aucun autre véhicule sur la route – même pas un membre de la famille Kia –, le Sportage est facilement reconnaissable avec notamment ses feux de jour en forme de boomerang. 

Kia Sportage PHEV 2023 - Intérieur

Et à l’intérieur alors? 
La planche de bord du nouveau Sportage est très jolie, probablement grâce à ces buses de ventilation stylisées, mais aussi par la clarté de son vaste panneau composé de deux écrans. Celui installé au centre de la planche de bord est bien entendu tactile et son utilisation demeure facile grâce à de larges icônes et des applications simples. 

J’ai toutefois encore beaucoup de misère avec cet autre panneau tactile à double fonction (l’écran affiche les commandes de la climatisation, mais peut également montrer les commandes de la chaîne audio). C’est vrai qu’on finit par s’habituer, mais outre le nettoyage plus facile, je n’y vois vraiment pas d’autre avantage à cet arrangement.

Dans la colonne confort, à moins qu’on insiste à toujours pousser la mécanique dans ses derniers retranchements, le Sportage PHEV est un véhicule qui préfère les balades douces et sans histoire. La sellerie est moelleuse et le silence qui règne à l’intérieur sont des indices du type de confort qu’offre le Sportage, et ce, même s’il est équipé des jantes de 19 pouces. 

Franchement, je n’ai rien à redire sur l’aspect confort du Sportage.

Kia Sportage PHEV 2023 - Sièges

D’ailleurs, c’est un peu la même histoire pour le volume intérieur de ce VUS qui appartient à la catégorie des multisegments compacts. La mission du Sportage est familiale, à l’instar de tous ces VUS sous-compacts, compacts et intermédiaires. La refonte du modèle lui a d’ailleurs permis de gagner quelques pouces en longueur puisque Kia a décidé d’imiter Hyundai (avec le Tucson) et de nous offrir la version à empattement allongé. Résultat : les passagers de la deuxième rangée ont plus d’espace que par le passé. 

Le Sportage PHEV perd le même nombre de litres de chargement que le Sportage HEV à cause de la batterie face à la version à essence, mais on ne parle que de quelques litres ici. Bref, le Sportage PHEV est un véhicule très confortable.

Kia Sportage PHEV 2023 - Volant

Au volant
Puisqu’il s’agit d’une livrée PHEV, la puissance du groupe motopropulseur est la plus véloce de la gamme Sportage, et ce, même si le petit moteur 4-cylindres turbo de 1,6-litre n’a rien d’une bombe. Jumelée à un moteur électrique d’une puissance de 89,7 chevaux et un générateur de démarrage hybride de 17,4 chevaux, la puissance totale atteint la bagatelle de 261 chevaux et un couple de 258 lb-pi. 

Ces chiffres plus que respectables dans le segment des VUS PHEV de taille compacte, mais pas aussi impressionnant que ceux du RAV4 Prime en revanche.

Notez que la boîte de vitesses est une unité automatique à six rapports et que le Sportage profite d’un rouage intégral, notamment grâce à ce moteur électrique logé sur l’essieu arrière.

Malgré l’injection d’adrénaline à bord de cette livrée PHEV, qui s’avère le Sportage le plus puissant est excitant (surtout en mode Sport), ça ne fait pas de lui un athlète de haut niveau. La suspension est molle et idéale pour nos routes usées par le temps, tandis que la direction n’est pas très précise. 

Le Sportage – PHEV ou non – est une familiale haute sur pattes, pas un bolide de rallye! 

Kia Sportage PHEV 2023 - Tableau de bord

J’ai une fois de plus apprécié les réactions du châssis lorsque la boîte de vitesses changeait les rapports. En revanche, les palettes derrière le volant n’ajoutent rien à l’expérience globale. Pour les amateurs de conduite électrifiée, sachez que le Sportage PHEV, malgré une batterie rechargée au maximum, ne démarre pas automatiquement en mode électrique, à moins de le forcer via ce bouton « EV/HEV » près de l’accoudoir central. Si on laisse l’ordinateur décider, le Sportage PHEV met un certain temps avant de passer en mode purement électrique. 

Kia affirme que pour recharger la batterie de 15 à 100 %, le véhicule a besoin de deux heures sur une borne domestique de Niveau 2 (240 V) et d’un peu plus de onze heures sur une prise de courant de 120 V. 

Le calcul de l’ÉnerGuide canadien annonce une moyenne globale de 6,7 litres / 100 km et de 2,8 Le / 100 km. Pour ma part, j’ai enregistré une moyenne de 4,5 litres / 100 km pendant ces quelques jours où j’ai dû faire appel aux sièges chauffants, au volant chauffant et à la climatisation, ne serait-ce que pour enlever la buée accumulée dans les vitres du véhicule. 

Malheureusement, je n’ai pas pu me rendre au bout des 55 km promis en mode électrique, mais compte tenu de la température froide (mais pas glaciale) de la fin novembre, je ne suis pas surpris par ce résultat de 42 km. Avec la fonction de préconditionnement de la batterie, il aurait possible de s’en approcher, c’est certain. 

Kia Sportage PHEV 2023 - Trois quarts arrière

Le mot de la fin
Il est difficile de prévoir quel sera l’engouement pour les véhicules hybrides rechargeables dans un avenir à court ou moyen terme. Certes, leur présence sur nos routes est encore pertinente – surtout en région où l’infrastructure de recharge n’est pas encore optimale –, mais dans les provinces où la voiture électrique est à la mode comme en Colombie-Britannique ou au Québec par exemple, les véhicules PHEV pourraient perdre de leur lustre assez rapidement. 

Mais bon, il n’est pas surprenant de voir de nouveaux joueurs dans ce créneau bien précis. Mitsubishi et Toyota doivent maintenant faire face à ces deux jumeaux non identiques que sont le Hyundai Tucson et le Kia Sportage à motorisation enfichable. 

C’est vrai que l’autonomie électrique est peu en retrait face aux meilleurs du groupe, mais pour plusieurs, ce manque à gagner ne devrait pas les effrayer pour autant. Le Sportage mise tout d’abord sur le confort de ses occupants, sans tomber dans les comportements parfois essouflants des véhicules munis de boîtes de vitesses CVT. 

Kia Sportage PHEV 2023 - Arrière

On aime

Confort
Qualité initiale de l’habitacle
Possibilité de rouler en mode électrique

On aime moins

Deuxième rangée basique
Design discutable (pour certains)
L’autonomie électrique n’est pas au sommet de la catégorie

La concurrence principale

Ford Escape PHEV
Hyundai Tucson PHEV/Santa Fe PHEV
Kia Sorento PHEV
Mitsubishi Outlander PHEV
Toyota RAV4 Prime (PHEV)


Quelques-unes de vos questions concernant le Kia Sportage PHEV 2023 :

Quelle est l’autonomie en mode électrique du Sportage PHEV 2023?
Officiellement on parle de 55 km (selon l’ÉnerGuide canadien).

Quel est le prix de base (PDSF) du Sportage PHEV 2023?
Ce Sportage branchable coûte 47 010 $ avant les frais et les taxes en vigueur.

Le Sportage PHEV est-il éligible à des rabais gouvernementaux?
La réponse est oui, soit de 5 000 $ du fédéral et 2 500 $ du provincial au Québec ou 2 000 $ pour les citoyens de la Colombie-Britannique. Des rabais additionnels peuvent s’appliquer dans d’autres provinces telles le Nouveau-Brunswick, la Nouvelle-Écosse et l’île-du-Prince-Edouard.

Kia Sportage PHEV 2023 - Logo

Kia Sportage PHEV 2023 essai routier : une option intéressante?

[object Object]

Photo 1

Source: V.Aubé | Auto123

[object Object]

Photo 2

Source: V.Aubé | Auto123

[object Object]

Photo 3

Source: V.Aubé | Auto123

[object Object]

Photo 4

Source: V.Aubé | Auto123

[object Object]

Photo 5

Source: V.Aubé | Auto123

[object Object]

Photo 6

Source: V.Aubé | Auto123

[object Object]

Photo 7

Source: V.Aubé | Auto123

[object Object]

Photo 8

Source: V.Aubé | Auto123

[object Object]

Photo 9

Source: V.Aubé | Auto123

[object Object]

Photo 10

Source: V.Aubé | Auto123

[object Object]

Photo 11

Source: V.Aubé | Auto123

[object Object]

Photo 12

Source: V.Aubé | Auto123

[object Object]

Photo 13

Source: V.Aubé | Auto123

[object Object]

Photo 14

Source: V.Aubé | Auto123

[object Object]

Photo 15

Source: V.Aubé | Auto123

[object Object]

Photo 16

Source: V.Aubé | Auto123

[object Object]

Photo 17

Source: V.Aubé | Auto123

[object Object]

Photo 18

Source: V.Aubé | Auto123

[object Object]

Photo 19

Source: V.Aubé | Auto123

[object Object]

Photo 20

Source: V.Aubé | Auto123

[object Object]

Photo 21

Source: V.Aubé | Auto123

[object Object]

Photo 22

Source: V.Aubé | Auto123

[object Object]

Photo 23

Source: V.Aubé | Auto123

[object Object]

Photo 24

Source: V.Aubé | Auto123

[object Object]

Photo 25

Source: V.Aubé | Auto123

[object Object]

Photo 26

Source: V.Aubé | Auto123

[object Object]

Photo 27

Source: V.Aubé | Auto123

[object Object]

Photo 28

Source: V.Aubé | Auto123

[object Object]

Photo 29

Source: V.Aubé | Auto123

[object Object]

Photo 30

Source: V.Aubé | Auto123

[object Object]

Photo 31

Source: V.Aubé | Auto123

[object Object]

Photo 32

Source: V.Aubé | Auto123

[object Object]

Photo 33

Source: V.Aubé | Auto123

[object Object]

Photo 34

Source: V.Aubé | Auto123

[object Object]

Photo 35

Source: V.Aubé | Auto123

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les meilleurs moments
En ondes jusqu’à 04:30
En direct
75