Aller au contenu
Chronique justice et faits divers

Non criminellement responsable en raison de sa sexomnie

Non criminellement responsable en raison de sa sexomnie
Yannick Giguère au palais de justice de Montréal. / 98.5
0:00
4:27

Un homme qui a agressé sexuellement une amie a été reconnu non criminellement responsable en raison de sa sexomnie.

Yannick Giguère, 46 ans, était accusé d’avoir agressé sexuellement une amie en pleine nuit, en juillet 2018, alors qu’elle dormait chez lui après une soirée arrosée.

Comme l'a indiqué la chroniqueuse Bénédicte Lebel au micro de Paul Arcand, mercredi matin, le juge André Perreault a accepté sa défense de sexomnie, une forme de  somnambulisme sexuel, mais tout en étant clair sur le point que la femme a bel et bien été victime d’une agression sexuelle.

«Des expertises psychiatriques et neurologiques ont été présentées au procès, précise la chroniqueuse. Une ex-conjointe est aussi venue témoigner pour dire qu’elle a vécu avec Yannick Giguère une quinzaine d’épisodes de sexsomnie durant les cinq à six années de leur relation.» 

«Yannick Giguère ne sera pas forcément en liberté: il devra se présenter devant la Commission d’examen des troubles mentaux qui décidera de son sort.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Vous aimerez aussi

Plus avec Bénédicte Lebel

Éric Verville accusé d'agressions sexuelles sur des fillettes
Un jeune enfant noyé dans une piscine à Coteau-du-Lac
«Derrière les faits divers, ce sont pour moi des faits de société»
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00