Aller au contenu
Solide pour une deuxième rencontre

«J'ai l'occasion d'apprendre à chaque match» -Filip Mesar

«J'ai l'occasion d'apprendre à chaque match» -Filip Mesar
Filip Mesar
PC/Nick Iwanyshyn

En dépit du revers, l’entraîneur Martin St-Louis était plutôt satisfait de ce qu’il avait vu lors de la défaite de 3-0 contre les Maple Leafs, à Toronto.

« Je trouve que l’on a joué, offensivement, une très bonne troisième période », a-t-il souligné après le match.

« En deuxième, on a eu de mauvaises exécutions en zone neutre, parce qu’on aurait pu faire de beaux jeux sur des deux-contre-un, des trois-contre-deux, mais on n’était pas capables de réussir des passes... Ce n’était pas de mauvaises intentions, mais un manque d’exécution. »

Parmi les rares joueurs du Tricolore qui sont ressortis du lot contre les Maple Leafs, il convient de nommer le jeune Slovaque Filip Mesar, qui disputait une deuxième rencontre de suite.

« Je me sentais plus à l’aise dans ce match, a déclaré l’attaquant âgé de 18 ans. On a donné un bon effort, mais on a accordé deux buts en désavantage numérique et c’est pour ça qu’on a perdu.

« Globalement, je suis content de vivre cette expérience. J’ai l’occasion d’apprendre à chaque match. Je veux faire le mieux pour l’équipe et pour moi. Je suis encore jeune et je veux tirer le maximum de cette expérience. »

Informé des propos de son jeune espoir, St-Louis n’a pu que souligner la notion d’apprentissage qui attend Mesar et d’autres jeunes de la formation.

« Tu vois le talent qu’il a, a noté l’entraîneur. Et il a raison, nous avons 70 joueurs au camp. Nous tentons d’enseigner à tout le monde. Nous leur montrons comment on travaille, comment on fait les choses. Après, c’est aux joueurs d’absorber ça et d’amener ça dans le jeu. Quand ça va être leur tour de jouer ici, ils sauront un peu comment on fait les choses. »

St-Louis a aussi parlé du travail d’Emil Heineman, qui a connu une bonne deuxième portion de rencontre, après avoir été un peu nerveux en première période.

« Il a été l’un de nos meilleurs attaquants. Il s’est servi de sa vitesse et a décoché de bons lancers. »

Pour sa part, le gardien québécois Samuel Montembeault s’est bien repris après avoir accordé un mauvais but en début de rencontre. 

« J’étais nerveux. Ça faisait longtemps que je n’avais pas joué. J’ai donné un but rapidement comme ça, mais je me suis replacé et ça a bien été pour le reste du match. C’est à ça que ça sert les matchs hors-concours: à chasser la rouille. J’ai manqué un peu d’exécution aujourd’hui. »

Vous aimerez aussi

Plus avec Martin McGuire

Le CH s'incline 4-0 face aux Sharks: montage musical du match
Lorsque les vedettes perdent de leur valeur
Canadiens : Un dernier match au Centre Bell avant un long séjour à l'étranger
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
L'effet Normandeau
En ondes jusqu’à 12:00
En direct
75