Aller au contenu
Nomination de Martin St-Louis

«Il se préparait à ça depuis sa retraite» -Vincent Lecavalier

«Il se préparait à ça depuis sa retraite» -Vincent Lecavalier
Crédit photo: Getty Images / Mike Carlson / Intermittent

Lors d'un entretien avec Mario Langlois aux Amateurs de sports, Vincent Lecavalier a nié les rumeurs l'envoyant aux Canadiens de Montréal à titre d'adjoint au directeur général, Kent Hughes.

Il mentionne avoir eu des discussions avec son ancien agent. Par contre, Lecavalier affirme qu'il n'a pas été question d'un rôle dans les opérations hockey de la formation montréalaise.

L'ancien capitaine du Lightning de Tampa Bay souligne qu'il mène une belle vie en Floride.

«J'ai eu des discussions avec Kent. Je l'ai dit. On dirait que deux ou trois semaines que je dis ça à tout le monde, mais on se parle souvent évidemment.  Kent est vraiment occupé en ce moment. Il a beaucoup de choses à faire. Il rentre dans une équipe, dans une business et il doit tout regarder. On va voir, mais je ne pense pas qu'il est rendu là. [...] Je donne mon avis sur Martin et sur ce que Kent me demande. Si un autre chum me le demanderait, je le ferais. Je vais être honnête. je reste en Floride. Mes deux filles jouent au golf. Mon fils joue au hockey. Je suis bien ici. Je ne suis pas rendu là dans ma tête et Kent ne m'a pas parlé de la possibilité de me faire venir à Montréal. Je vais arrêter les rumeurs. L'affaire de l'assistant DG, ce n'est pas vrai.»

De plus, Lecavalier a donné sa réaction à la suite de la nomination de Martin St-Louis à titre d'entraîneur-chef par intérim des Canadiens de Montréal.

Il raconte que dès sa retraite, Martin St-Louis lui a mentionné qu'il souhaitait connaître une carrière derrière le banc. Vincent a souligné que depuis les six dernières années, son ancien coéquipier prépare sa carrière d'entraîneur.

Le gagnant de la coupe Stanley en 2004 a voulu lancer des fleurs à son ancien compagnon de trio pendant plusieurs années. Selon Lecavalier, St-Louis jouait comme un entraîneur.

«Martin est brillant. Son intelligence hockey est très grande. C'est le joueur le plus intelligent avec qui j'ai joué. C'est aussi la façon qu'il communique avec ses coéquipiers. Il se prépare parce que c'est ça qu'il veut faire. Il regarde beaucoup de matchs. Certaines personnes vont dire qu'il manque d'expérience, mais ses dix dernières années, dans le temps qu'il jouait avec nous et de son temps avec New York, c'était lui qui défiait du bon côté ce que les entraîneurs faisaient. Il travaillait aussi avec les joueurs et les entraîneurs. C'était quasiment comme un entraîneur. Pour lui, c'est un naturel de devenir un entraîneur. Ce n'est pas tous les joueurs qui veulent faire ça, mais Martin est un passionné de hockey.»

Vincent reconnaît que l'ancien numéro 26 du Lightning l'a beaucoup aidé dans sa carrière.

Selon lui, l'arrivée de St-Louis ne peut qu'être positive pour les jeunes joueurs des Canadiens.

«Martin est un génie pour marquer des buts. Je vous le dis, pour les jeunes, c'est la meilleure chose qui pouvait leur arriver. Je suis content pour eux, parce qu'ils vont avoir quelqu'un qui comprend vraiment la ''game''. L'équipe sera plus rapide sans la rondelle et avec la rondelle. Côté offensivement, il va vraiment les aider.»

Vous aimerez aussi

Plus avec Mario Langlois

«Ils repartent du voyage avec deux buts accordés» -Martin McGuire
«Il n'y a rien que je n'ai pas entendu» -Pierre Gervais
«Je veux faire l’équipe en sortant du camp d’entraînement» -Charles Leblanc
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Même le week-end
En ondes jusqu’à 11:00
En direct
75