Aller au contenu
L'accès semble facile à Montréal

Même les ados n'ont pas de difficulté à se procurer des armes

Même les ados n'ont pas de difficulté à se procurer des armes
/ Cogeco Nouvelles

Les crimes impliquant des armes à feu sont de plus en plus fréquents dans le nord-est de Montréal et, malheureusement, l'accès aux armes semble simplifié depuis quelques temps.

Même pour les adolescents, ce serait un jeu d'enfant pour s'en procurer et le SPVM voit de plus en plus d’individus criminalisés qui circulent avec des armes à feu, qui les utilisent et qui s’affichent publiquement, a constaté la chroniqueuse judiciaire du 98.5, Sabrina Rivet, mardi, au micro de Paul Arcand.

« J'ai été témoin de choses qu'aucun enfant de 12 ans devrait vivre. On se dit, en quittant le matin, en parlant à ma mère, à mes parents, à ma petite soeur surtout, je pourrais sortir et ne pas rentrer chez moi et pouvoir leur reparler. Avoir une arme à feu, même si ce n'est pas légal, c'est peut-être une nécessité. Je préfère prioriser ma vie (...) Très facile, beaucoup trop facile même, un message-texte et quelqu'un va venir me porter une arme. Des armes de poing jusqu'au fusil d'assaut militaire. Ça va loin, tant que tu as les bons contacts. »

0:00
3:23

« La pandémie aurait contribué à la prolifération des armes, selon le corps policier. Les mesures sanitaires ont eu un impact sur les activités illicites, ce qui a éventuellement pu exacerber des tensions au sein du milieu criminel. La fermeture des lieux de rassemblements habituels pourrait avoir déplacé les conflits vers les espaces publics. De plus, les réseaux sociaux sont de plus en plus utilisés par les groupes criminalisés pour exhiber leurs armes et alimenter les tensions. »

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Vous aimerez aussi

Plus avec Sabrina Rivet

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Même le week-end
En direct
En ondes jusqu’à 11:00