Aller au contenu
Rentrée scolaire 2021: Pas de masque en classe et au service de garde, mais il faudra le porter dans les autobus scolaires et dans les aires communes
L'essentiel de Louis Lacroix
Publié le 12 août 2021

Rentrée scolaire 2021: Pas de masque en classe et au service de garde, mais il faudra le porter dans les autobus scolaires et dans les aires communes

Résumé de l’épisode

À quelques jours de la rentrée scolaire au Québec, on connaît maintenant le plan du ministre Roberge. Les élèves pourront évoluer sans masque pour la plus grande partie de leur présence à l'école, soit en classe, à l'extérieur et au service de garde. Cependant, il faudra porter le masque dans les autobus scolaires et dans les aires communes. Jean-François Roberge, ministre de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur, nous donne davantage d’explications concernant la rentrée.

Québec a fait le point sur la rentrée scolaire 2021. Que devons-nous surveiller plus précisément après la dernière année scolaire chamboulée par la pandémie? Écoutez l'avis de l’expert Égide Royer, psychologue et spécialiste de la réussite scolaire.

Sur Twitter, Gabriel Nadeau-Dubois, porte-parole de Québec solidaire, s’est exprimé de façon claire sur son opinion concernant le passeport vaccinal de François Legault. Ce matin, en entrevue avec Louis Lacroix, il réitère sa position: «Il faut faire un débat public, le passeport vaccinal n'est pas un outil banal».

Que ce soit au hockey, au football, au soccer ou au baseball, la problématique de pénurie d’arbitres perdure depuis plusieurs années. Mais, en 2021, la situation est plus critique que jamais. Les répercussions? Pour nous en parler nous recevons Jean-François Arsenault, président du comité provincial des arbitres à Baseball Québec.

Rencontre avec Guylaine Tremblay, qui n’a plus besoin de présentation! Elle nous parle de ses projets et revient sur des moments marquants de sa carrière. Son menu cet automne: Du théâtre, un premier one woman show qui se veut une incursion dans le monde d’Yvon Deschamps, le prochain Bye Bye et d’autres surprises.

Derniers épisodes

  • Un déficit attribué en partie aux négociations avec le secteur public
  • Déplacements obligatoires en santé : «Ce n'est pas une condition de travail acceptable» - Julie Bouchard
  • Course à la chefferie du PLQ: « Ce n’est pas fait dans ma tête, mais je n’ai jamais manqué de confiance en moi  » -Denis Coderre
  • Priorités du SPVM en 2024: «On s’attend à une année assez complexe au niveau du crime organisé» -Fady Dagher

Autres balados

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Parlons-nous
En direct
En ondes jusqu’à 20:00