Aller au contenu
Retard des équipes volantes sur la Côte-Nord

«Rien de plus dangereux que d'envoyer quelqu'un de pas compétent sur le terrain»

«Rien de plus dangereux que d'envoyer quelqu'un de pas compétent sur le terrain»
Le ministre de la Santé, Christian Dubé / La Presse Canadienne (Photo d'archives)

Près de trois semaines se sont écoulées depuis la promesse de l’arrivée d’une équipe volante pour diminuer la pression sur le personnel de la santé, notamment celui de la Côte-Nord. Le ministre de la Santé, Christian Dubé, était en visite dans la région, lundi et mardi, et il a admis que ses équipes tardaient à analyser les curriculum vitae envoyés.

Écoutez Christian Dubé qui est à l'émission Puisqu'il faut se lever pour faire le point.

Selon le ministre, 600 CV ont été reçus et seulement 150 d'entre eux ont été analysés par ses équipes. Environ 40% des candidats analysés se qualifient pour ces équipes. Puis, il estime à 40 infirmières le nombre recherché pour éviter les bris de service sur la Côte-Nord.

«Un des facteurs aggravants [c'est que] les gens qu'on a besoin sur le terrain doivent être beaucoup plus polyvalents que ceux qu'on a au CHU Sainte-Justine.»

Il nomme également les négociations syndicales et la perte de son ancienneté en rejoignant les équipes volantes pour expliquer la lenteur du recrutement. 

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Louis Lacroix

H5N1: des inquiétudes quant à une potentielle transmission vers l’humain
«Kitchen Safe»: un outil pour s'empêcher d'utiliser ses gadgets
Yvon Deschamps raconte LA SHOP : «Un spectacle aux thèmes universels»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En direct
En ondes jusqu’à 18:00