Aller au contenu
Retard pour l'équipe volante de la Côte-Nord

«On élimine la main-d'œuvre indépendante, mais on donne pas de levier au public»

«On élimine la main-d'œuvre indépendante, mais on donne pas de levier au public»
Le ministre de la Santé, Christian Dubé / La Presse canadienne (Photo d'archives)

L’équipe volante, attendue sur la Côte-Nord pour pallier le manque de main-d’œuvre en santé, était attendue sur le terrain à le 20 juin. Pourtant, seulement une personne serait arrivée sur place. Lors d'un point de presse, lundi, le ministre de la Santé, Christian Dubé, a affirmé que des préposés aux bénéficiaires arriveraient à partir de la semaine prochaine.


Écoutez Karine Ouellet Moreau, présidente du Syndicat des intervenantes et intervenants de la santé du Nord-Est québécois (SIISNEQ-CSQ), qui discute avec Louis Lacroix de l'insuffisance des ressources actuelles.


Elle souligne notamment l'importance de l'amélioration des conditions de travail pour attirer et retenir la main-d'oeuvre.

«Je veux vraiment lui parler [au ministre Christian Dubé] des enjeux d'attraction et rétention, qui passent par les conditions de travail, même si on a une proposition d'entente. Il y aura d'autres négos. [...] Parce que là, il y a un projet de loi visant à éliminer la main-d'œuvre indépendante, mais il ne nous donne pas de leviers pour y arriver. Ce n'est vraiment pas facile.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Louis Lacroix

Croisière en eaux troubles: «Du théâtre d'été comme on l'aime» - Marcel Leboeuf
«D'après les images que j'ai vues, c'est vraiment du pétrole»
«On va demander une peine juste; ce sera plus que 10 ans»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Classiques 80-90
En direct
En ondes jusqu’à 18:00