Aller au contenu

Pourquoi certains politiciens décident-ils de s'accrocher au pouvoir?

Pourquoi certains politiciens décident-ils de s'accrocher au pouvoir?
Philippe Léger / Cogeco Média

Les politiciens peuvent avoir tendance à s'accrocher au pouvoir pendant très longtemps, et ce, malgré une popularité décroissante et des risques électoraux élevés.

Comment expliquer ce phénomène? Philippe Léger décortique le tout samedi, à l'émission Même le week-end

«La première chose c'est le paradoxe du pouvoir. Pour qu'un politicien remporte une élection, il a besoin de comprendre ce que les électeurs veulent et d'établir une connexion avec eux. Mais une fois que tu as remporté l'élection, il y a une certaine déconnexion qui se fait et une solitude qui s'installe. Inévitablement, tu entres dans une bulle et tu sors du peuple. Des études neurocognitives montrent que lorsque les politiciens s'emparent du pouvoir, certaines parties de leur cerveau qui s'atrophient, dont celle de l'empathie. On comprend de moins en moins ce que le citoyen moyen ressent. Et donc à ce moment-là, tu peux t'accrocher au pouvoir en disant : ah je comprends le peuple.»

Écoutez le coanimateur démystifier d'autres éléments qui expliquent ce phénomène...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Jeffrey Subranni

Les 100 plus grands athlètes de tous les temps
Yves Boisvert: «Tout le monde a quelque chose à raconter»
«On s'est bâti dans ces années-là, un Québec idéal»

Vous aimerez aussi

0:00
7:03
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le midi
En direct
En ondes jusqu’à 15:00