Aller au contenu
Les garçons sont plus affectés

Décrochage scolaire en hausse: «C'est un drame»

Décrochage scolaire en hausse: «C'est un drame»
Une salle de classe / pidjoe / Gettyimages

Après avoir été en baisse pendant les vingt dernières années, le taux de décrochage scolaire - particulièrement chez les garçons - a considérablement augmenté pendant les années de la pandémie. L'absentéisme serait l'une des principales causes liées au décrochage scolaire. 

Quelles sont les solutions pour prévenir le décrochage, qui affecte plus particulièrement les garçons que les filles?

Les programmes particuliers représentent-ils la solution pour renverser la tendance et inspirer les jeunes à demeurer à l'école plus longtemps?


«Ce qu'on a constaté, c'est qu'il y avait un écart important entre les élèves réguliers et ceux qui étaient dans des programmes particuliers. On fait donc le pari qu'en ayant des classes qui sont un petit peu plus hétérogènes, on pense que ça va avoir un impact sur la réussite des jeunes et le fait qu'ils soient dans un programme qui réponde à leur intérêt, on pense que ça va les aider au niveau de la motivation scolaire.»

Par ailleurs, Lucien Maltais aborde d'autres éléments à prendre en considération pour aborder le décrochage scolaire, tels que la pénurie de main-d'oeuvre dans le système d'éducation et l'impact des réseaux sociaux sur l'apprentissage de nos jeunes. 

«Ce qu'on a constaté concernant l'absentéisme, c'est que la pandémie a un effet autant sur les élèves que sur les parents, en lien avec l'importance de l'école et celle d'être présent chaque jour. Pour nous, les apprentissages scolaires sont importants au niveau de la socialisation. C'est important pour les jeunes d'aller à l'école. On constate que le taux d'absentéisme a monté énormément. Un autre facteur pour lequel on a constaté qu'il y avait un impact, c'est la pénurie de personnel. [...]  Avec tous les médias sociaux, il y a une rapidité et un divertissement pour lesquels les jeunes se sont habitués. Mais, l'école demande des efforts importants en lien avec les apprentissages scolaires, surtout pour les élèves qui ont des retards scolaires.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

Conserves, marinades et jardinage, selon Danny St Pierre
MusiArt fêtera son 25e anniversaire, le 25 juin
Le Canada s'est incliné 2-0 face à l'Argentine

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Classiques 80-90
En direct
En ondes jusqu’à 18:00