Aller au contenu

Pas toujours facile de composer avec la nature

Pas toujours facile de composer avec la nature
Lapin à queue blanche / GettyImages

Dans sa chronique du vivant, Pierre Gingras discute des animaux qui peuvent détruire votre potager et votre platebande.

Il évoque également le phénomène annuel des «flocons de neige végétal» vers la fin du printemps causé par les peupliers deltoïdes femelles.

«On ne prend plus de femelles parce qu'on s'est rendu compte qu'à un moment donné, c'était une engeance. Mais c'est un arbre qui peut, en raison de flocons flottants, ça peut s'insérer un peu partout. Ça peut pousser un peu partout, ça pousse très rapidement et ça peut devenir très, très gros. C'est-à-dire 1 mètre de diamètre jusqu'à 90 pieds de hauteur.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Patrick Lagacé

Après le mariage, la fête ne se déroule pas toujours bien...
«La valeur des permis a planté parce que le cadre réglementaire a changé»
Que doit-on surveiller durant l'été?

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En direct
En ondes jusqu’à 18:30