Aller au contenu
L'actualité décortiquée par Geneviève Pettersen

Des camps de jour pour les enfants en surpoids au Québec

Des camps de jour pour les enfants en surpoids au Québec
Geneviève Pettersen / Cogeco Média

Après avoir vu passer une publication faisant référence au camp d'été Approche 180 sur Facebook, Geneviève Pettersen s'est questionnée sur les effets psychologiques potentiels des campus de jour axés sur la perte de poids. Elle partage ses inquiétudes au micro de Luc Ferrandez, mardi. 


Le camp est associé à la Maison de santé prévention, qui a été fondée par la Dre Julie St-Pierre.
Selon la docteure, les enfants qui vont à ce camp de vacances sont déjà suivis par la Maison. Ils sont tous atteints de problèmes cardiométaboliques et souvent de diabète de type 2.


On parle d’un camp pour les enfants de 8 à 12 ans.

«La psychologue Stéphanie Léonard, qui suit des adultes qui sont passés par ce type d'initiative, dit qu'il faut faire très attention, même si on dit que l'objet, ce n'est pas la perte de poids. On peut en venir à démoniser certains aliments, avoir de la dysmorphophobie, avoir des relations troubles avec son corps, avec le sport. Donc, ce n'est pas à prendre à la légère. À sa question: est-ce que c'est une bonne ou une mauvaise chose? Honnêtement, je ne pense pas qu'il faut les démoniser comme moi je l'aurais pensé au départ, mais je ne sais pas si j'y enverrai un de mes enfants...»

La Dre Ste-Pierre affirme que le camp met de l'avant l'acceptation de soi et la santé mentale plutôt que la perte de poids.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Geneviève Pettersen

Coûts élevés des vacances: est-ce que ça change vos plans?
Les influenceuses et le cortisol
Animaux abandonnés au Québec: «L'une des raisons, c'est l'inflation»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
L'effet Normandeau
En direct
En ondes jusqu’à 12:00