Aller au contenu
Côte-Nord et Abitibi-Témiscamingue: crise majeure

«Le réseau n'est pas assez solide pour accepter le monde de notre région»

«Le réseau n'est pas assez solide pour accepter le monde de notre région»
Une médecin dans une salle d'un patient / gorodenkoff / Gettyimages

Moins de soins à domicile, fin de l'urgence ouverte 24 heures, fermeture de lits, relocalisation de patients dans divers hôpitaux de la province... Telles sont les conséquences de la loi 10 pour la Côte-Nord et l'Abitibi-Témiscamingue.

Grâce à elle, le ministre de la Santé, Christian Dubé, veut mettre fin aux contrats avec les agences privées.

Plusieurs craignent une crise immense et sans précédent pour ces régions du Québec. Le ministre a-t-il fait une bonne affaire en mettant la hache dans les contrats avec les agences privées?


Écoutez Michel Desbiens, Maire de Baie-Comeau, la préfète de la MRC Minganie et présidente de l’Assemblée des MRC de la Côte-Nord, Meggie Richard et Patrick Déry, chroniqueur et analyste de politiques publiques au micro de Nathalie Normandeau sur la situation qui se joue présentement sur la Côte-Nord et sur l'Abitibi-Témiscamingue. 


Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Nathalie Normandeau

Un été chaud, sec et à haut risque: concrètement, qu’est-ce que ça veut dire?
«Trappe à tickets»: «Une contravention incite à changer un comportement»
Trois membres d'un réseau de voleurs de voitures arrêtés par la police

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Parlons-nous
En direct
En ondes jusqu’à 20:00