Aller au contenu
Miroir miroir : l’image corporelle chez les jeunes

«Il faut en parler pour normaliser les changements corporels»

«Il faut en parler pour normaliser les changements corporels»
Alice Morel-Michaud en studio avec l'équipe de Même le week-end / Photo : Cogeco media

Grandir dans l'œil du public, ça vient avec un lot de commentaires positifs et négatifs souvent liés à l’apparence physique. C’est ce que la comédienne Alice Morel-Michaud a vécu. 

Elle a donc entamé des recherches sur le sujet et produit la série balado Miroir miroir: l’image corporelle chez les jeunes, qui propose une remise en question de la perception des jeunes quant à l’apparence physique.

La comédienne, youtubeuse et créatrice de contenus, aborde le sujet, samedi, à l'émission Même le week-end. 

«J'ai commencé à me demander pourquoi ça intéresse autant les gens de parler des corps des autres, puis comment améliorer son image corporelle de manière positive, sans tomber dans des comportements excessifs au niveau de l'alimentation ou de l'entraînement. J'avais le goût de faire le tour du sujet, d'aller rencontrer des experts, d'aller parler à des jeunes de quinze ou seize ans pour voir où il se situe par rapport à ça,  puis ça donne le balado qu'on peut écouter.»

«Quand j'ai décidé d'aller rencontrer des experts, je me suis rendu compte que je n’avais pas le choix de partir de ma propre expérience et de me dévoiler un peu au grand jour. Mais plus on en parle, plus ça permet de libérer la parole. Je pense qu'ouvrir la discussion c'est très très très positif. Il ne faut pas rester dans l'isolement par rapport à nos insécurités corporelles. Il faut en parler pour normaliser les changements corporels.»

Elle aborde aussi l'effet libérateur de discuter des enjeux liés à l'image corporelle qu'elle a constaté en produisant le balado.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Jérémie Rainville

Les Oilers d'Edmonton forcent la tenue d'un septième match contre Vancouver
«Le sentiment d'appartenance est en train de revenir»
Romans d'horreur : «C'était un défi intéressant de débroussailler le terrain»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les meilleurs moments
En direct
En ondes jusqu’à 03:00