Aller au contenu
Santé et immigration

Enceinte, une infirmière congolaise n'a pas accès à la carte d'assurance-maladie

Enceinte, une infirmière congolaise n'a pas accès à la carte d'assurance-maladie
Paul Arcand / Cogeco Média

Une candidate à la profession d'infirmière, Dina Lema, originaire de la République Démocratique du Congo (RDC) qui a été recrutée par le ministère de la Santé pour combler le manque de personnel déplore le fait qu'elle n'ait pas accès à la carte d'assurance-maladie, alors qu'elle est présentement enceinte... 


Écoutez l'entrevue de Dina Lema et de son conjoint François Kasala, un citoyen canadien au micro de Paul Arcand sur cette histoire invraisemblable qui mêle santé, immigration et problèmes bureaucratiques. 

«Oui, présentement, je suis enceinte. La première fois, quand j'ai eu des malaises, je me suis présentée aux urgences. Là, c'était à la fin du cursus scolaire. J'avais vraiment des douleurs. Ils m'ont reçue. J'étais encore couverte par mon assurance en tant qu'étudiante. Après, quand ils ont fait des examens, des échographies, ils ont trouvé que j'étais enceinte et la grossesse c'était: "Il n'y avait pas de problème". Il fallait que je contacte un gynécologue pour un suivi et le gynécologue m'a dit: "Comme je suis étudiante, il ne peut pas me prendre en charge. La grossesse n'est pas couverte par mon assurance."»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

La passion de la musique latine au 3e festival Fuego Fuego
«Je voulais faire voyager le public dans une ère d'invention et d'optimisme»
«Les gens ne vont pas résister à explorer la plus grande réserve de pétrole»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les meilleurs moments
En direct
En ondes jusqu’à 03:00