Aller au contenu
Budget fédéral

Bonne ou mauvaise idée de taxer davantage les plus riches?

Bonne ou mauvaise idée de taxer davantage les plus riches?
La commission Normandeau-Ferrandez / Cogeco Média

Est-ce une bonne ou mauvaise idée de taxer davantage les plus riches, comme l'ont annoncé les libéraux de Justin Trudeau dans le budget fédéral mardi?

Voilà la question sur laquelle se penchent les commissaires Nathalie Normandeau et Luc Ferrandez, mercredi matin, au micro de Paul Arcand.

«Politiquement, c'est toujours payant de faire taxer les riches et faire payer les riches. Les maudits riches, on aime ça, les haïr au Québec et au Canada. D'ailleurs, depuis 2015, c'est ce que fait Justin Trudeau, faire payer les riches, sa politique fiscale en étant une tournée vers le soulagement de la classe moyenne. Là-dessus, il y a de la constance dans les idées.»

«Pour le taux d'inclusion des gains en capital, qui passe de 50 à 66 %, je pense qu'il aurait dû aller beaucoup plus loin. Parce que ça, déjà, ça rapporte 18 milliards de dollars, ça m'a quand même jeté par terre. 18 milliards, c'est de l'argent en simonac. J'étais content de voir ça.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

Tous les yeux rivés vers Gabriel Nadeau-Dubois en fin de semaine
Violence et intimidation à l’école: plusieurs organismes laissés de côté
«J'ai de la misère à voir comment il peut se sortir de ce pétrin»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les meilleurs moments
En direct
En ondes jusqu’à 03:00