Aller au contenu
«Projet 2025» sur la société américaine

«Ce qui me fait peur, c'est l'idée de soumettre la Justice à la présidence»

«Ce qui me fait peur, c'est l'idée de soumettre la Justice à la présidence»
La commission Normandeau-Ferrandez / Cogeco Média

Le «Projet 2025» de la droite américaine qui vise une réforme de l'État pour éviter les blocages politiques inquiète. 

Écoutez les commissaires Luc Ferrandez et Nathalie Normandeau aborder le sujet avec Paul Arcand.

Luc Ferrandez procède d'abord par un bref rappel du fonctionnement politique aux États-Unis.

«La constitution américaine a été faite pour empêcher toute personne de gérer toute seule le pays. Tu as des élections alternées au Congrès.  Tous les deux ans, tu remplaces la moitié de la Chambre des représentants et le tiers du Sénat. Et puis tu ne peux jamais prendre une décision sans le vote des deux chambres en plus de la présidence. Donc que c’est très très difficile, on l’a vu, de donner de l’aide à l’Ukraine ou de prendre une décision majeure...» rappelle-t-il.

Luc Ferrandez explique que ce système a permis de freiner plusieurs de décisions de Trump lors de son mandat. Ils souhaitent donc mettre en place une réforme pour éviter d'être bloqués à nouveau par ce système. 


«Et ils proposent toutes sortes de trucs plus radicaux les uns que les autres. Et moi, celui qui m’a fait le plus peur, c’est celui de soumettre la Justice à la présidence. Donc la présidence pourrait se débarrasser de décisions de la justice et des communications officielles. Les déclarations de Trump auraient force de loi, même dans les communications officielles. Alors c’est une vue très particulière. Je comprends qu’il faut réformer l’État américain et qu’il était impuissant dans bien des cas, mais là, ça serait très radical.»

«C'est épeurant. C'est parce qu'ils vont faire le ménage dans la fonction publique. Et toute personne qui aurait ralenti Trump dans le premier mandat serait renvoyée dans ce mandat.»

Autres sujets: 

  • Un «sirop de poteau» québécois.
  • Maxime Pedneaud-Jobin, maire de Gatineau, critique un sondage sur les pires routes du Québec, soulignant que les résultats peuvent être manipulés.
Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Nathalie Normandeau

Pourquoi est-ce si long de faire préparer une ordonnance chez le pharmacien?
Devrait-on fermer les écoles quand la température des classes dépasse 25 degrés?
Près de 2 Américains sur 3 délaissent la malbouffe

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
La nuit en direct
En direct
En ondes jusqu’à 03:00