Aller au contenu
Construction au Québec

Des solutions pour combler le manque de 15 000 travailleurs

Des solutions pour combler le manque de 15 000 travailleurs
Le ministre Jean Boulet / PC/Jacques Boissinot

La situation de la construction au Québec est vraiment inquiétante. Il y a un manque sérieux de main-d’oeuvre et une baisse importante des mises en chantier l’an dernier.

Quel sera le remède? Comment Québec va faire pour recruter des travailleurs?

Le ministre du travail, Jean Boulet, a fait part de ses pistes de solutions en point de presse il y a moins d’une heure et il vient commenter la situation au micro de Marie-Claude Lavallée.

Combien de travailleurs manque-t-il en ce moment?

«On en a besoin à peu près de 15 000 par année dans les différents métiers. Évidemment, le déficit de main-d'oeuvre est plus élevé dans certains métiers, mais pour répondre à l'ensemble des besoins qu'on a au Québec pour les hôpitaux, les écoles, les routes, les projets industriels, c'est à peu près 15 000 par année. Donc, c'est vraiment important.»

«C'est un défi majeur pour le Québec, pour le futur des Québécois, Québécoises.. Il faut référer aussi aux maisons et aux logements. Il faut s'assurer d'un meilleur arrimage entre notre capacité de construire et les besoins du Québec. Puis, ça passe par une main-d'œuvre additionnelle et une meilleure productivité.

«Ce que j'annonçais aujourd'hui, dans le contexte des attestations d'études professionnelles qui sont dispensées dans les centres de formation professionnelle, ça a des succès vraiment intéressants. Et là, on a confirmé un maillage concret entre les associations d'employeurs, les entrepreneurs, la Commission de la construction du Québec et les étudiants étudiantes. Donc, ils vont être accompagnés par la Commission pour obtenir un certificat de compétence apprenti pour intégrer l'industrie de la construction. Les entrepreneurs vont visiter les étudiants étudiantes des cohortes et il va y avoir des présentations, des outils promotionnels.

«On veut véritablement s'assurer que la quasi totalité des étudiants et étudiantes intègrent l'industrie de la construction dès l'obtention de leur certificat.»

On écoute le ministre Jean Boulet...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Marie-Claude Lavallée

Une reprise immobilière lente en 2024
Paralysie cérébrale: vers de nouvelles pistes de thérapie?
Les suggestions d'Isabelle Marjorie Tremblay

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les meilleurs moments
En direct
En ondes jusqu’à 03:00